Ebola « ressuscité » à Mbandaka

* Après le décès d’un étudiant de 31 ans qui a contracté le virus, les experts du ministère congolais de la Santé ont identifié 74 contacts

BRAZZAVILLE/KINSHASA, 23 avril (Xinhua) — La République démocratique du Congo (RDC) a déclaré la 14ème épidémie d’Ebola, après qu’un cas confirmé eut été signalé à Mbandaka, une ville de la province de l’Equateur (nord-ouest), a annoncé samedi le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique dans un communiqué.

Un cas positif de maladie à virus Ebola a été signalé dans la Zone sanitaire de Wangata de la province de l’Equateur, a confirmé samedi Jean-Jacques Mbungani, le ministre congolais de la Santé de la RDC, précisant que 74 contacts ont été enregistrés.

« Pour le moment, les équipes de la division provinciale de la santé et de la zone touchée de Wangata sont déjà sur le terrain pour mener les activités de riposte et le listage des contacts dont près de 74 sont déjà enregistrés à ce jour« , a noté M. Mbungani.

Le patient, un homme de 31 ans, a commencé à ressentir des symptômes le 5 avril et après plus d’une semaine de soins à domicile, il s’est fait soigner dans un établissement de santé local. Le 21 avril, le patient a été admis dans un centre de traitement Ebola pour des soins intensifs mais est décédé plus tard dans la nuit, a indiqué le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, précisant que des enquêtes étaient en cours pour déterminer la source de l’épidémie.

« Le temps ne joue pas en notre faveur« , a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. « La maladie a pris une longueur d’avance de deux semaines et nous jouons maintenant au rattrapage. La bonne nouvelle est que les autorités sanitaires de la RDC ont plus d’expériences que quiconque dans le monde pour contrôler rapidement les épidémies d’Ebola.« 

« De nombreuses personnes à Mbandaka sont déjà vaccinées contre Ebola, ce qui devrait contribuer à réduire l’impact de la maladie« , a dit Mme Moeti. « Mais les vaccinateurs devront agir rapidement pour immuniser ceux qui n’ont pas été vaccinés auparavant, ou ceux qui ont besoin d’une dose supplémentaire« , a-t-elle noté.

La RDC a connu 14 épidémies d’Ebola depuis 1976. Il y a eu six épidémies depuis 2018, soit le ryhtme le plus fréquent de l’histoire du pays. Dans la province de l’Equateur, les précédentes flambées remontent à 2020 et 2018, avec respectivement 130 et 54 cas enregistrés, selon l’OMS.

En décembre 2021, la RDC a déclaré la fin de sa 13ème épidémie d’Ebola, où huit cas confirmés et trois probables, dont six décès, ont été recensés dans la province du Nord-Kivu (nord-est). * Le titre est de Forum des As

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort