Maniema : Idrissa Mangala réconcilie deux factions rivales des Maï-maï Malaika

Deux factions rivales de Maï-maï Malaïka ont fumé le calumet de la paix le week-end dernier à Matchapano. Encouragés à se réconcilier à la demande du gouverneur intérimaire de Maniema, les deux groupes armés ont accepté de taire leurs rivalités et de déposer leurs armes pour permettre à la population de vaquer librement à ses occupations.

Kabala et Souverain, les têtes d’affiche de ces factions opposées, et leurs hommes se sont réconciliés devant les notabilités du secteur de Bangubangu Salamabila, en présence de la population et de quelques membres du comité local de suivi, laissé par le gouverneur Intérimaire du Maniema, M. Afani Idrissa Mangala. Ils ont manifesté leur intention de réintégrer la société, en attendant le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDRC).

Cette initiative est le couronnement de la démarche entreprise le 9 juillet dernier lorsque l’autorité provinciale a procédé au lancement de la caravane de la paix au Maniema. Cette cérémonie était l’occasion propice pour inviter les deux leaders Maï-maï Malaïka à enterrer la hache de guerre.         

Cérémonie rituelle

Kabala et Souverain ont  profité pour lancer un message de paix à leurs frères et sœurs kabambarois. Pour immortaliser cette journée, une cérémonie rituelle a été organisée sous la houlette des gardiens de coutume Bangubangu. Les généraux auto-proclamés ont saisi l’occasion pour demander pardon aux Maniemiens qui ont subi, de manière néfaste, les atrocités perpétrées à leur égard.

Les seigneurs de guerre ont, à nouveau, apposé leurs signatures à l’avenant au protocole de paix. Avenant que les deux chefs de file des Maï-maï Malaïka ont signé devant le gouverneur intérimaire de Maniema, Afani Idrissa Mangala, renseigne un de ses proches. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort