L’UE reconnaît les certificats de vaccination au Spoutnik V de Saint-Marin, une première

Les certificats de vaccination délivrés dans la République de Saint-Marin, où le vaccin russe anti-Covid est largement utilisé, seront désormais reconnus dans l’ensemble de l’Union européenne et dans les pays de l’espace Schengen. Cette décision a été annoncée le 2 août par la Commission européenne.

La Commission européenne a décidé de reconnaître les certificats de vaccination au Spoutnik V de Saint-Marin, selon un communiqué daté du 2 août. Désormais, ils seront valables dans l’ensemble de l’Union et dans les pays de l’espace Schengen.

Le vaccin russe a déjà aidé ce petit pays à venir à bout de l’épidémie.

De son côté, le Fonds russe d’investissements directs (RFPI), responsable de la promotion du Spoutnik V à l’étranger, l’a aussi fait savoir via une publication sur son compte Twitter:

« La Commission européenne reconnaît les certificats de vaccination délivrés à Saint-Marin. Les certificats de vaccination de Saint-Marin sont maintenant valables dans l’ensemble de l’Union européenne et dans les pays de l’espace Schengen. »

« La Commission a adopté des décisions garantissant que les certificats Covid-19 délivrés par l’État de la Cité du Vatican et de Saint-Marin seront considérés comme équivalents aux certificats Covid numériques de l’UE« , précise le communiqué de la Commission.

En outre, le document souligne que les titulaires de ces certificats pourront les utiliser dans les mêmes conditions que ceux qui possèdent un certificat Covid numérique de l’UE.

Les certificats Covid numériques européens permettent à leurs détenteurs de traverser les frontières au sein de l’UE sans devoir observer ensuite une mise en quarantaine.

Didier Reynders, commissaire européen à la Justice, cité dans le communiqué, a déclaré « être heureux de voir de plus en plus de pays mettre en œuvre un système basé sur le certificat Covid numérique de l’UE ».

« Nous prenons des mesures actives pour reconnaître les certificats délivrés par des pays tiers. Cependant, ils doivent être interopérables avec le cadre de l’UE et permettre de vérifier leur authenticité, leur validité et leur intégrité« , a-t-il conclu.

Saint-Marin et le Spoutnik V

N’étant pas membre de l’Union européenne, ce micro-État enclavé à l’intérieur de l’Italie n’a pas hésité à passer une commande de Spoutnik V, le premier vaccin anti-Covid au monde enregistré par la Russie en août 2020.

La campagne de vaccination contre le coronavirus a débuté à Saint-Marin le 25 février 2021. Après avoir reçu en février un premier lot de Spoutnik V, l’État a réussi à diminuer le nombre d’infections au coronavirus de 250 cas par semaine début avril à zéro contamination depuis le 4 mai.

Dimanche 4 juillet, les autorités du pays ont annoncé que Saint-Marin, dont 85% des habitants vaccinés ont reçu le vaccin russe, ne comptait plus aucun cas actif de Covid-19 sur son territoire.

L’Institut national italien des maladies infectieuses a constaté début juillet une efficacité élevée de la campagne de vaccination anti-Covid menée à Saint-Martin à l’aide du Spoutnik V russe.

fr.sputniknews.com/europe/202108031045960807-lue-reconnait-les-certificats-de-vaccination-au-spoutnik-v-de-saint-marin-une-premiere/

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort