Une trentaine d’étudiants surpris, bières en mains, dans une terrasse de Barumbu

La police a surpris une trentaine d’étudiants en train de boire dans une terrasse le vendredi dernier à Barumbu aux environs de 13h00. Les forces de l’ordre les ont aussitôt assiégés pour avoir violé les mesures barrières.

«Implantée sur l’avenue Kabambare, dans la commune de Barumbu, cette buvette, logée dans un hôtel de renom, était officiellement close, au regard du cadenas qui en verrouillait l’entrée. Difficile d’imaginer qu’elle pouvait héberger des clients», rapporte un témoin oculaire.

Incursion des forces de l’ordre

Mis au parfum de la supercherie, les agents de la police ont mobilisé trois jeeps pour aller arrêter cette trentaine d’étudiants qui s’étaient déjà accoutumés à se la couler douce dans cette « terrasse » close, sans éveiller des soupçons. Violant toutes les mesures barrières, ces jeunes ne respectaient ni la distanciation, ni le port obligatoire du masque.

Surpris en flagrant délit, ces étudiants ont vu surgir des « assaillants » en tenue civile et des policiers en uniforme qui sont entrés après avoir frappé à la grille d’entrée. Les gardiens n’ont pas hésité à leur ouvrir la porte, s’attendant plutôt à d’éventuels clients.  

Un intrus dans la danse

C’est alors que la police s’est emparée de bouteilles exposées sur les tables et chaises occupées par les buveurs.

Ceinturant les étudiants, ils s’apprêtaient à les embarquer dans leurs jeeps lorsqu’une curieuse s’est pointée dans les parages avec un appareil téléphone, tentant de filmer la scène.  Les hommes de troupes ont alors changé de fusil d’épaule, lâchant leurs prises.

Dans leur course pour neutraliser l’intrus, ils ont alerté tout le quartier, suite aux cris des fugitifs. Les étudiants s’étant volatilisés dans la nature, ils se sont vite rétractés à bord de leurs jeeps.

 Yves KALIKAT et Guylaine BUNGA (Stagiaire IFASIC)

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort