Patrick Muyaya préconise un dialogue avec les télévisions pour professionnaliser le mode de diffusion

Ministre de la Communication et des médias, Patrick Muyaya a  effectué une visite d’inspection, hier mardi 27 juin, au Centre d’émission de Binza/Rtnc. Cette visite lui a permis  de faire l’état des lieux de ce site, au lendemain de la réunion avec le comité de migration vers la TNT.

Le porte-parole du gouvernement a profité de cette visite surprise pour palper du doigt l’état de salles où sont logés les matériels et autres équipements de ce centre.  » C’est une visite surprise que j’ai tenue à faire après la réunion interministérielle d’hier avec le Comité de migration vers la TNT. Je voulais voir à quoi ressemble actuellement ce site et comment se fait la diffusion. Je savais qu’il y avait de petits soucis et je voulais me faire une opinion sur cela.  Voir aussi dans quelle mesure relancer les activités. « 

L’objectif de ce déplacement, fait-il savoir, c’est de se faire une opinion sur la manière dont les Congolais consomment davantage le numérique.  » Et donc, il faut s’assurer que les choses marchent comme il se doit « , a expliqué le ministre Muyaya.

Sur terrain, le ministre Muyaya a noté que, globalement, le centre est bien tenu, hormis quelques difficultés quotidiennes. Il a aussi remarqué que toutes les chaînes ne travaillent pas selon les normes requises. Certaines, en lieu et place d’avoir des faisceaux, emmènent leur lap top au centre.

DIALOGUE

Comme solution, Patrick Muyaya préconise un dialogue avec ces chaînes pour voir comment professionnaliser leur mode de diffusion. Il estime que toutes ces chaînes doivent fonctionner dans les normes, au risque de voir leur signal coupé.

Après cette visite, le ministre de la Communication a tenu une séance de travail avec les agents. Ils ont passé en revue les défis et les difficultés qu’ils rencontrent dans le fonctionnement de ce Centre.

Il faut mettre dans ce lot de difficultés, les coupures intempestives d’électricité qui créent de black-out. Pour pallier ce problème, le ministre propose le remplacement des onduleurs défectueux qui pourront prendre le relais en cas de coupure d’électricité. 

MUYAYA PROMET DES PRIMES

D’autres difficultés sont liées aux conditions de travail des agents qui travaillent dans ce site.  Et sur ce point, Patrick Muyaya envisage d’encourager avec des primes, ces agents qui passent nuit sur place pour assurer la maintenance en cas de panne.

Il faudra aussi clarifier le mode de gestion entre Teleconsult et Renatelsat, a-t-il martelé.  » Nous aurons une réunion avec la Renatelsat et Teleconsult pour faire le point et l’état des lieux. Il y avait un prestataire ici, Teleconsult, qui visiblement est encore là.  Il est donc question de clarifier certaines choses avec Teleconsult » a-t-il insisté.

La migration de l’analogique vers le numérique a fait l’objet d’une réunion interministérielle en début de semaine entre le ministère de la Communication et médias, celui du Numérique et autres services.  En vue de conduire ce processus à son épilogue, le ministre Patrick Muyaya préconise un dialogue avec les chaines de télévision en vue de professionnaliser la diffusion de leurs différents programmes.

Il sied de signaler que le Centre d’émission de Binza appartient à la RTNC.  Il a été réhabilité et équipé par Teleconsult.

Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort