Neuf officiers FARDC et un assistant du vice-gouverneur aux arrêts à Bunia

Un proche du vice-gouverneur de l’Ituri et neuf officiers supérieurs des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), en fonction dans cette province, sont  aux arrêts depuis le mercredi 21 juillet.

Ces officiers, parmi lesquels deux colonels et trois lieutenant-colonels, ainsi que l’assistant du vice-gouverneur de l’Ituri, sont soupçonnés d’être membres actifs d’un réseau de détournement de fonds alloués à l’Armée.

D’après le porte-parole de l’inspection générale de FARDC, ces officiers ont été arrêtés et mis à la disposition de la justice, à l’issue du contrôle et de la vérification des documents et autres pièces justificatives.

D’après le Major Garry Pazonga, plusieurs anomalies ont été remarquées. «  Après contrôle et vérification de l’authenticité des documents,  on a constaté des anomalies, preuve de malversations et des détournements avérés. Ces détournements de fonds publics ternissent l’image des forces de défense et de sécurité« , a-t-il déclaré.

C’est « pour décourager ces pratiques qui ternissent l’image de notre armée et qui dénotent le manque de patriotisme » que les auteurs de ces détournements « sont désormais à la disposition de la justice à l’auditorat militaire et incarcérés en prison pour répondre de leurs actes« . Mais jusque-là, aucune indication n’a été faite sur les sommes supposées avoir été détournées.

Ces détournements concernent les moyens financiers mis à la disposition de l’armée dans le cadre de l’état de siège décrété en Ituri en mai dernier. Ces arrestations constituent le résultat préliminaire de la mission d’enquête menée par le Général Gabriel Amisi Kumba, Inspecteur général de l’Armée congolaise en Ituri, « sur instruction du Commandant suprême des Forces Armées« .

Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort