Marché de la Liberté : des vendeurs déplorent la vente au compte-gouttes des produits surgelés

Depuis l’annonce des mesures du gouvernement de  revoir à la baisse les prix des produits surgelés, les vendeurs du marché de la Liberté déplorent la vente au compte-gouttes de ces biens de première nécessité. Ils pointent un doigt accusateur sur les fournisseurs qui ont installé cette pratique pour créer une rareté sur le marché.

Certains de  ces produits ont connu une légère augmentation. C’est le cas par exemple du carton de 10 kg des poulets  »nus » qui se vendait à 21 $ et qui revient actuellement à 23 $. Un carton de 10 kg des cuisses qui coûtait 20 $ se négocie maintenant à 22 $. Par contre les prix d’autres produits ont été revus a une baisse légère.

Selon les commerçants, c’est une seule entreprise de la place qui a diminué le prix.  Dans cette compagnie, on peut acheter actuellement un carton de chinchards (mpiodi) 18+ 63 $, alors qui il ya peu, il était vendu à 65 $. Celui de 20+ qui étaient à 77 $ se négocie à 74 $. « C’est une seule entreprise qui a baissé les prix. Par contre, les autres ont augmenté les prix », se confie une vendeuse a Forum des As.

 Une autre vendeuse se plaint de son côté parce qu’il faut parcourir plusieurs chambres froides pour arriver à trouver la marchandise.  »Ce dernier temps, il est difficile de trouver les produits surgelés. Dès que tu te présentes, on dit que le stock est épuisé. Je commence parfois en ville pour venir me ravitaillé seulement à Limete », déplore  Claire M.

Pour Léon Kombe,  »la décision du gouvernement  n’est qu’une utopie. Les prix ne vont pas baisser. As-t-on déjà vu en RDC les prix des bien être réduits ?, s’interroge-t-il.

Poulet nu (10 kg): 21/23

Mpiodi ( 18+): 65/63

Mpiodi (20+): 77)74

Cuisse (10kg(: 20/22

Mipanzi (10kg): 33/35

Malua (20kg): 111/110

Tilapia 18/18

Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort