Bahati : « le patriarche Kitenge Yezu a été un maillon de cette chaîne qui a fait qu’aujourd’hui nous ayons l’union sacrée »

La nouvelle de la disparition de Kitenge Yezu, haut représentant du Chef de l’État, ne laisse personne indifférent. Au sortir d’une audience, hier  lundi 31 mai,  les présidents de deux chambres du Parlement ont salué la mémoire d’un patriarche qui a servi son pays.

Le président de la chambre haute du Parlement, Modeste Bahati Lukwebo, a indiqué que le décès de ce désormais ex- Haut représentant du président Félix-Antoine Tshisekedi est une perte énorme pour la nation congolaise entière.

« Le patriarche Kitenge Yezu d’heureuse mémoire a été également un maillon de cette chaîne qui a fait qu’aujourd’hui nous ayons l’union sacrée de la nation, la nouvelle majorité parlementaire qui dirige le pays aujourd’hui. C’est une grande perte. Nous lui serons toujours reconnaissant pour le travail abattu« , a-t-il affirmé.

Le numéro un du Sénat, a saisi cette occasion pour rappeler les hautes fonctions remplies par Kitenge Yezu, de l’époque mobutienne à ce jour.

 « Il a assumé de hautes fonctions. Il jouait plusieurs rôles en tant que haut représentant du Chef de l’État. Tout récemment il a été au centre pour réconcilier les filles et fils du Sankuru. Il nous a aidés dans le recrutement des députés provinciaux, membres de l’Union sacrée. On ne peut oublier son rôle joué lors de la deuxième république« , a rappelé Modeste Bahati Lukwebo.

les matières sensibles au menu des echanges bahati-mboso

A en croire le président du Sénat, la rencontre avec son homologue de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso hier, était l’occasion de passer en revue les grands dossiers traités par leurs deux chambres respectives.

Dans leur échange, les deux personnalités ont passé en revue certaines matières sensibles et autres sujets qui touchent leurs institutions.

PERPETUER LA TRADITION POUR LES DEUX CHAMBRES

« Il arrive que nous puissions nous concerter. C’est vrai qu’aujourd’hui on le fait devant les caméras, mais nous sommes en concertations permanentes. Et le président de l’Assemblée Nationale  a bien voulu me recevoir aujourd’hui. Nous avons voulu que cette tradition puisse prendre corps et il en sera ainsi pour le reste de notre mandature », a annoncé le numéro du Sénat.

La fin imminente de la session de mars qui interviendra le 15 juin prochain était aussi au cœur de débat. « Dans 15 jours nous devrions aller en vacances. Sauf si l’état de siège nous contraint à pouvoir travailler. Et nous avons pensé que certaines questions peuvent trouver des réponses par échanges physiques et  concertation  au lieu des correspondances. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui« ,  a-t-il poursuivi.

Kitenge Yesu  est décédé dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 mai à Kinshasa d’une crise. C’est depuis mars 2009 qu’il a occupé la fonction stratégique du haut représentant du président Félix-Antoine Tshisekedi.

 Orly-Darel NGIAMBUKULU et Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort