Mines : Kibali gold optimiste pour le maintien de sa production de 750.000 onces

Avec de nouveaux investissements dans la technologie et la capacité, la mine d’or de Kibali  est  optimiste  de maintenir sa production annuelle actuelle de 750.000 onces au-delà de l’horizon actuel de10 ans, a révélé le président  directeur général de Barrck, au cours d’un point de presse organisé mardi à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

« Kibali  la plus grande mine d’or d’Afrique, poursuit sa croissance grâce à la reconstruction de ses réserves et ressources, ainsi que par de nouveaux investissements dans la technologie et la capacité, la mine est ainsi en mesure de maintenir sa production annuelle actuelle de 750.000 onces à l’horizon actuel de 10 ans « , a déclaré Mark Bristow, directeur général de Barrick.

Il a , à cet effet, fait savoir que Kibali était non seulement la plus grande mine d’or d’Afrique, mais aussi la plus automatisée et, grâce à ses trois centrales hydroélectriques, un leader dans les énergies renouvelables.

« Lorsque sa centrale solaire de secours et son système de stockage par batterie seront mis en service l’année prochaine, la composante renouvelable de son mix énergétique passera à 85%« , a-t-il indiqué.

« Lorsque nous avons démarré la construction de Kibali il y a 14 ans, cette région était l’une de plus sous-développée de la RDC. La valeur que nous avons créée et l’infrastructure que nous avons construite ici l’ont depuis transformée en une nouvelle frontière économique et un carrefour commercial prospère, avec une communauté qui est passée de 30.000 à plus de 500.000 personnes. Nous avons soutenu cette croissance en investissant dans le développement communautaire et en établissant des partenariats avec des entreprises locales que Kibali a encadrées « , a souligné  le directeur général de Barrick. « Notre centrale hydroélectrique d’Azambi, par exemple, a été construite par une équipe entièrement congolaise « , a-t-il noté, tout en rappelant  que depuis  2010, les paiements de Kibali aux entrepreneurs et fournisseurs locaux ont atteint environ 2.7 milliards USD.

Kibali s’engage en faveur de la biodiversité

Mark Bristow a fait savoir que Kibali a écrit un nouveau chapitre dans l’engagement de longue date de Barrick en faveur de la biodiversité en Afrique en facilitant, avec la collaboration d’African Parks et du Gouvernement de la RDC, la réintroduction d’une population permanente de rhinocéros blancs dans le Parc national de la Garamba, lequel bénéficie du soutien de la mine dans divers domaines.

Avec le projet de café de Barrick dans la province du Haut-Uélé, la société Kibali vise à revitaliser l’industrie du café Robusta, qui a autrefois fait la renommée d’Isiro.  Il a ajouté que Kibali ne se préoccupe pas seulement des pays hôtes dans le présent, mais veille également sur leur patrimoine national pour l’avenir.

Il a révélé que Kibali avait été construite sur la base de partenariats avec les différentes parties prenantes, notamment le Gouvernement et les communautés d’accueil. Compte tenu de ces succès, la société est prête à investir dans de nouvelles opportunités d’exploitation de l’or et du cuivre en RDC, à condition que le gouvernement continue à construire à ses côtés.

ACP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter