Le Fida se dote d’un bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à Abidjan

Le Fonds international de développement agricole (Fida) dispose désormais d’un Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Ce Bureau couvre vingt-quatre pays dont la République démocratique du Congo (RDC).

 L’inauguration du Bureau régional du Fida pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre à Abidjan est intervenue dernièrement. En posant ce geste, cette agence spécialisée des Nations unies vient de franchir une étape importante.  La création de ce bureau régional souligne l’engagement du Fida en faveur de la décentralisation et de l’amélioration de son efficacité opérationnelle.

Le bureau régional du Fida pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, précise un communiqué, est un des deux bureaux régionaux du Fida en Afrique sub-saharienne. Il couvre vingt-quatre pays:  le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Libéria, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal, la Sierra Leone, le Tchad et le Togo.

Réforme du modèle opérationel

 Depuis 2018, le Fida réforme son modèle opérationnel afin d’accroître sa proximité avec les communautés rurales et de faciliter des investissements à plus fort impact. L’objectif est de se conformer aux Objectifs de développement durable 1 (Eliminer la pauvreté) et 2 (Eliminer la faim).

Le vice-président adjoint du Fida en charge du Département des services institutionnels, Guoqi Wu, n’a pas manqué de manifester «sa reconnaissance à la Côte d’Ivoire de son appui inconditionnel et de son engagement dans la mise en place de ce bureau. Nous sommes convaincus que la création de ce bureau régional rapprochera le Fida des pays qu’il sert, renforcera l’impact des programmes financés et catalysera une collaboration accrue et un engagement mutuel avec les gouvernements et nos partenaires».

Mis en place en février 2022, le Bureau régional du Fida travaille en étroite collaboration avec les Etats pour booster l’accroissement et la rentabilité des productions rurales. C’est dans cette optique que le Fida appuie de nombreux projets et programmes qui proposent des formations, encouragent l’entrepreneuriat rural, favorisent l’intégration des jeunes et promeuvent l’adaptation aux changements climatiques. A ce jour, révèle la source, le Fida appuie un total de 54 programmes dans la région qui bénéficient à 11 millions de personnes pour un montant total de plus de 5,2 milliards d’USD. 

«Grâce à son bureau régional et sa présence à Abidjan, le Fida va pouvoir élargir la coopération existante avec les Etats et catalyser une forte collaboration entre les investisseurs publics et privés au profit des communautés rurales notamment les jeunes et les femmes», a précisé le Directeur régional Bernard Hien.

D’après les statistiques, en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’agriculture représente près de 50% du produit intérieur brut des pays. Elle constitue la principale source de revenus des populations rurales. «Environ 70% des projets soutenus par le Fonds sont mis en œuvre dans des environnements marginalisés et écologiquement fragiles et ciblent les populations les plus pauvres».

Dina BUHAKE Tshionza

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter