JOURNÉE MONDIALE DE DESTRUCTION DES ARMES : La RDC élimine 200.000 armes et 1.000 tonnes de munitions

La République démocratique du Congo a célébré hier mardi,la Journée mondiale de destruction des armes légères et de petits calibres. À cette occasion, la Commission nationale de contrôle des armes légères et de petits calibres (CNC-ALPC) a annoncé avoir réussi à détruire plus de 200.000 armes et plus de 1.000 tonnes de munitions, dont une partie avait été collectée lors d’opérations de désarmement civil volontaire.

Selon le vice-premier ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, Jacquemain Shabani Lukoo, cette destruction massive d’armes s’inscrit dans les efforts du gouvernement congolais pour lutter contre la prolifération des armes légères, considérée comme l’une des principales causes de violences et d’insécurité dans le pays.

«Dans la recherche de solutions aux problèmes de sécurité de notre pays, la CNC-APLC et les experts de différents services ont réussi à détruire plus de 200.000 armes et plus de 1.000 tonnes de munitions, y compris celles collectées lors des opérations de désarmement civil volontaire», a-t-il déclaré lors de la cérémonie organisée à l’École de police de Kasangulu, dans la province du Kongo-Central.

Décès de près de 500.000 personnes

M. Shabani a souligné que la prolifération des armes légères à travers le monde entraîne chaque année le décès de près de 500.000 personnes, que ce soit en temps de conflit ou non. Il a rappelé que ces armes sont largement utilisées dans les conflits entre États, les guerres civiles, les activités terroristes, les crimes organisés et les guerres entre gangs.

 «Ce sont les armes de prédilection dans les conflits d’aujourd’hui, car pour chaque arme détruite, 10 autres sont produites», a-t-il ajouté, soulignant l’importance de s’attaquer au problème à la source.

Plusieurs personnalités étaient présentes à cette occasion, dont le gouverneur du Kongo Central Grâce Bilolo. Dans son discours, il a remercié le Vice-Premier ministre d’avoir choisi sa province comme site pilote pour cette cérémonie.

Cette journée de destruction des armes a été célébrée sous le thème «Agissons ensemble en faveur de la destruction des armes illicites et la réduction de la violence armée qui en découle». Un appel à l’action pour tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la prolifération des armes légères.

Christian-Timothée MAMPUYA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter