Energie : la Snel réceptionne de manière définitive le poste de 220 Kv de Kinsuka à Kinshasa

La Société nationale d’électricité (Snel SA) a, officiellement et de manière définitive, réceptionné, le poste de 220 kilovolt de Kinsuka, dans l’ouest de Kinshasa. L’évènement s’est déroulé le mardi 9 juillet 2024 en présence des responsables de la Snel, des représentants du Gouvernement et des parties prenantes. La cérémonie de réception marque la fin des travaux de mise en service et le début d’une exploitation pleine et entière de l’infrastructure.

Infrastructure stratégique inaugurée en novembre 2023 par le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, le poste de Kinsuka contribue de façon cruciale au renforcement du réseau électrique national. La Snel a construit ce poste dans l’optique de réduire les pertes énergétiques et augmenter la capacité de transmission.

Directeur de la Coordination des Grands Projets (DGR) faisant fonction du Directeur de Département d’équipement et électrification Rurale (DEQ), Léon Makwenge a été l’interface de la République face à Vincent Qin, chef de projet Shanghai, le partenaire, lors de la cérémonie de réception du poste.

Et il a donné quelques précisions sur ce poste : « Nous nous sommes retrouvés dans ce poste de Kinsuka pour prononcer la réception définitive des composants de ce projet mis en service depuis l’année passé. On a achevé la construction de ce poste en juillet 2023. Avant, l’interconnexion directement avec le poste de Mbono à Brazzaville se faisait par le poste de Lingwala. Mais présentement, on vient d’abord avec la ligne à ce poste de Kinsuka qui est interconnecté avec celui de Mbono depuis sa mise en service. Donc, ce poste joue un rôle très important pour la desserte en électricité de la ville de Kinshasa » .

Il a poursuivi : « Le poste de Kinsuka est relié à la centrale hydroélectrique de Zongo dans le Kongo Centrale qui dispose d’une capacité installée de 150 MW produits par les 3 groupes de 50 MW chacun. Mais la puissance produite et injectée à travers la ligne varie entre 120, 130, 140 et voire même 148 MW. Et c’est énorme, c’est plus ou moins le quart de la puissance injectée dans la ville de Kinshasa« .

À propos de l’impact du poste sur les délestages décriés à Kinshasa, Léon Makwenge a dit : « Depuis un certain temps, la population de Kinshasa est déjà satisfaite, elle sait ce nous avons fait depuis mai 2023, après le petit temps d’arrêt de certains groupes à la Centrale d’Inga 2 pour entretien. Je peux même dire que lors de ces arrêts de groupes à Inga, c’est cette ligne, à travers ce poste de Kinsuka qui jouait un rôle important. Par ce poste de Kinsuka et ce projet, nous avons toute la production d’électricité de Zongo 2 qui vient à Kinshasa, c’est un plus qui permet de réduire le déficit qu’on avait dans la capitale, c’est ce qui explique même le soulagement que la population peut ressentir présentement à travers la ville. Donc, l’apport de Zongo 2 par ce poste est énorme, on n’élimine pas totalement, mais on réduit progressivement les délestages« .

 Cette infrastructure électrique est une des preuves de l’engagement de l’opérateur national de l’électricité à moderniser ses installations en vue de répondre efficacement aux besoins croissants en électricité de la population et soutenir le développement économique du pays. Et depuis sa mise en route en novembre 2023, le poste de Kinsuka produit des résultats positifs en termes de stabilisation de la fourniture d’électricité et de réduction des interruptions de service.

FDA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter