Coopération Chine-Afrique : la participation de la RDC au 9ème forum de Beijing évoquée

La participation de la République Démocratique du Congo au 9ème Forum  de la coopération Chine-Afrique (Focac) en septembre 2024 à  Beijing, en Chine, a été évoquée au cours d’un échange, lundi, au ministère des Affaires étrangères de la RDC.

«Nous avons fait un point assez détaillé avec la ministre d’État sur la participation de la RDC au Forum de la Coopération Chine-Afrique ( Focac) qui aura lieu en septembre à Beijing» , a déclaré Zhao Bin, ambassadeur de Chine en RDC, à  l’issue des échanges avec la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Coopération internationale et Francophonie, Thérèse Wagner Kayikwamba.

Le diplomate chinois a dit également avoir discuté avec son hôtesse, de rencontres bilatérales qui auront lieu en marge de ce Forum.

 «Nous  avons parlé aussi bien de cette grande assise bilatérale et aussi des rencontres bilatérales qui pourront  avoir lieu  en marge de ces assises» , a-t-il ajouté.

L’autre dossier lié à la construction prochain d’un nouvel  immeuble  qui  abritera les services du ministère des Affaires étrangères par la partie chinoise a été abordé au cours de cette rencontre. Un accord pour la construction de cet immeuble à déjà  été signé entre les deux parties, et maintenant il faut passer  en action.

L’intérêt des pays africains  pour le FOCAC

L’intérêt des pays africains pour ce sommet sera notamment observé par le nombre et le statut des participants. Une très grande participation des chefs d’Etat africains sera une victoire diplomatique pour Pékin dans un contexte de rivalité géopolitique croissant avec les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux.

Le  sommet sera l’opportunité de passer en revue les promesses et engagements pris lors du sommet de Dakar en 2021 et jeter les bases des engagements futurs de la Chine en Afrique.

Parmi les engagements non tenus, Pékin va devoir assumer le fait qu’il n’a pas été en mesure de porter ses importations en provenance d’Afrique à 300 milliards d’USD d’ici 2024.

Les mesures d’exonérations accordées en faveur d’une dizaine de pays africains pauvres n’auront rien changé de la nature déséquilibrée du commerce entre la Chine et l’Afrique et ces pays-là.

En 2023 les exportations chinoises vers l’Afrique s’élevaient à 172 milliards USD et les importations à 109 milliards USD.

ACP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter