Sonal: deux Congolais remportent des millions grâce au PMU

La Société nationale de loterie (Sonal) continue de réaliser les rêves des parieurs congolais avec ses cagnottes alléchantes. Lors d’une cérémonie organisée à la place des artistes à Victoire, dans la commune de Kalamu, deux Congolais parmi les plus chanceux, Polydor Kangudia et Daniel Tshibangu, ont été récompensés pour leur participation au Pari mutuel urbain (PMU). Ces deux gagnants ont empoché des sommes impressionnantes, démontrant ainsi que la chance peut sourire à tout le monde.

Des millions remportés

Polydor Kangudia a remporté la somme extraordinaire de 243 millions de francs congolais, soit l’équivalent de 86 mille dollars américains. Il a misé seulement 31.000 francs congolais sur la masse commune internationale, une catégorie de pronostics impliquant des parieurs du monde entier. D’autre part, Daniel Tshibangu a remporté la somme de 32 millions de francs congolais après avoir misé 10.000 francs congolais sur la masse séparée.

Polydor Kangudia a révélé qu’il jouait au PMU depuis 1996. Malgré de nombreux échecs, il n’a jamais abandonné l’espoir de gagner un jour. Sa persévérance a finalement porté des fruits avec ce gain impressionnant.

«J’ai commencé à jouer  depuis 1996, sous le régime de Mobutu. Dans le passé, j’ai gagné beaucoup d’argent à Mbuji-Mayi, puis je suis venu à Kinshasa en 2001. J’ai continué à jouer malgré de nombreux échecs. Je n’ai jamais abandonné. J’ai misé 31.500 FC et j’ai gagné des millions», s’est-il confié à la presse juste après la remise de la cagnotte.

L’occasion faisant le larron, l’heureux gagnant a encouragé ses compatriotes congolais à participer au PMU, soulignant que même avec une mise modeste, il est possible de devenir millionnaire.

«Je vais encourager mes frères Congolais à jouer au PMU, car même avec 9 500 FC, on peut devenir millionnaire. J’ai déjà gagné auparavant, mais remporter une somme aussi importante n’est pas facile. Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai toujours eu cette envie. C’est la première fois que je gagne plus de 80 mille dollars, soit une valeur de 243 millions de FC. C’est donc une première pour moi, ainsi que pour la Sonal qui organise un événement de cette envergure pour le monde entier. Je me retrouve parmi les 10 gagnants», a  exhorté Polydor Kangudia.

habitué des gains à la SONAL

Ayant déjà gagné à plusieurs reprises par le passé, M. Tshibangu se considère comme un habitué des gains. Cette fois, il a remporté la somme de 32,4 millions de FC grâce à un pari sur le PMU. Dans son témoignage, il affirme aimer ce jeu depuis belle lurette. Il encourage ses compatriotes à s’y intéresser sérieusement. Pour lui, la clé est de s’inspirer des bons joueurs et de ne pas se croire arrivé trop vite.

«Ce n’est pas la première fois que j’ai pu gagner mais j’ai toujours l’habitude de gagner parce que ça c’est pour moi la 5e fois de gagner l’or, pour réaliser des chiffres tel qu’aujourd’hui 32 millions», a-t-il affirmé.

«C’est la cinquième fois que je remporte une cagnotte, réalisant ainsi des gains tels que les 32 millions 410 mille d’aujourd’hui. J’aime ce jeu depuis plusieurs années maintenant. Lorsque le message sur le PMU était diffusé, je le regardais de loin. Et je prodigue des conseils à tous ceux qui veulent tenter leur chance, qu’ils viennent, c’est une réalité. Ne soyez pas arrogants en pensant que vous connaissez déjà le résultat, mais associez-vous aux gens et demandez-leur comment ils travaillent pour trouver les 5 numéros gagnants, qu’ils soient dans l’ordre ou dans le désordre».

Lors de la course qu’il a réussi, le pari était difficile avec plus de 2700 participants mais il a eu le flair de trouver les 5 numéros gagnants. Ce vétéran du PMU insiste sur l’importance de ne jamais baisser les bras malgré les échecs. Il prend son propre exemple pour prouver que la persévérance paie.

«C’est à ce moment-là que vous commencerez à obtenir des résultats. Hier, la cagnotte était de 20 millions pour la course Pari25, avec une distance de 2716 partants. J’ai joué les numéros 6, 13, 11, 8 et 5, et quand j’ai vu l’arrivée, j’ai gagné dans l’ordre. Ça a payé, comme en témoigne le chiffre que je récolte aujourd’hui», conclu Daniel Tshibangu, tout content.

Les félicitations de la Directrice générale

Lors de la cérémonie de remise de cagnottes, la Directrice générale de la Sonal, Claude-Solange Tshibaka, a félicité chaleureusement les heureux gagnants tout en exprimant dans la foulée la joie qui l’anime.

«Aujourd’hui c’est une journée de joies, j’ai une joie immense de remettre à un gagnant 243.917.000 de francs congolais. À la Sonal, on ne truque pas, ici on vient et on ose. Il faut oser dans la vie, qui ne risque rien n’a rien. Ils ont risqué et aujourd’hui ils sont sortis de millionnaires. J’invite tout le monde à venir tenter sa chance, la Sonal est là pour tout le monde. Moi je vous dis d’abord qu’il faut arrêter d’aller jouer ailleurs, car ce sont des étrangers, venez jouer ici à la Sonal, car  vous jouez pour le Congo et pour les Congolais. Si vous jouez ailleurs, cet argent-là ne profite pas au pays», a-t-elle déclaré.

« la femme doit aussi oser »

«Les femmes se marginalisent toujours, on ne viendra jamais vous donner un cadeau sur un plateau. Battez-vous vous mêmes. À la Sonal, on ne discrimine personne, c’est ouvert à tout le monde. La femme doit oser et se prendre en charge. Les femmes prennent trop de réserve pour jouer et les hommes se jettent à l’eau pour risquer. Il n’y a pas que les hommes qui doivent gagner, les femmes aussi», a indiqué la DG.

Ces belles histoires de réussite grâce aux jeux de la Sonal devraient motiver d’autres Congolais à oser tenter, avec pourquoi pas la chance de devenir à leur tour millionnaires. Christian-Timothée MAMPUYA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter