Le parc de véhicules électriques a franchi le cap des 500.000 en 2023

SEOUL, 02 avr. (Yonhap)-– Le nombre total de véhicules électriques (VE) immatriculés en Corée du Sud a dépassé les 500.000 l’année dernière, tandis que celui des bornes de recharge a franchi la barre des 300.000, ont montré ce mardi des données de l’Association des constructeurs automobiles coréens (KAMA) et du ministère du Territoire, de l’Infrastructure et du Transport.

C’est plus exactement 543.900 VE qui ont été immatriculés dans le pays entre 2017, année lors de laquelle ces mesures ont débuté, et l’année dernière, ce qui représente un bond de 39,5% par rapport au parc total de VE en 2022 qui s’établissait de 389.855. Les ventes de VE ont toutefois connu un ralentissement l’an dernier, puisque la croissance a fortement reculé par rapport aux 68,5% affichés en 2022. La Ioniq 5 de Hyundai Motor Co. est le modèle de VE le plus prisé dans le pays avec 70.756 immatriculations.

Le réseau de bornes de recharge pour VE a connu une tendance similaire. Leur nombre a atteint 305.309 l’année passée, parmi lesquelles 34.386 permettaient la recharge rapide, ce qui correspond à une hausse de 48,8% par rapport aux 205.205 unités en 2022. Le taux d’augmentation représente un ralentissement par rapport à la hausse de 92,3% enregistrée en 2022. Le pays comptait ainsi en moyenne l’année passée un point de recharge pour 1,78 VE. Le ratio était passé de deux VE pour un point de recharge en 2018 à 1,9 VE en 2022. Par ailleurs, le temps de recharge lente s’élevait en moyenne à 9,8 heures.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter