La Corée est perçue favorablement par 60% des consommateurs étrangers de contenus coréens

SEOUL, 02 avr. (Yonhap) — Six personnes sur 10 à l’étranger ayant consommé du contenu de la culture populaire coréenne ont rapporté que cela a apporté un changement positif dans leur perception de la Corée du Sud, a montré ce mardi un rapport publié par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme et la Fondation coréenne pour les échanges culturels internationaux (KOFICE).

D’après le rapport basé sur une enquête réalisée en ligne en novembre dernier auprès de 25.000 personnes basées dans 26 pays et habituées des contenus coréens tels que les séries TV et les films, 66,1% des sondés ont fait état d’un impact favorable de ces contenus sur leur perception du pays. Ce taux marque une augmentation de 5,8 points de pourcentage par rapport aux 60,3% obtenus en 2022. Environ 30% des participants ont toutefois indiqué que les contenus n’ont pas exercé d’influence sur leur perception, tandis que 3,8% ont même rapporté un changement négatif de leur opinion.

En outre, 68,8% des interrogés ont dit apprécier les contenus coréens, soit une hausse de 3,7 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Les contenus culturels coréens ont joui d’une popularité particulièrement élevée dans des pays d’Asie tels que l’Indonésie (86,3%), l’Inde (84,5%), la Thaïlande (83%), les Emirats arabes unis (83%) et le Vietnam (82,9%).

Plus de 89% des sondés ont répondu que leur intérêt pour les contenus coréens s’est accru (45,9%) ou est resté inchangé (43,5%). Cela dit, la perception négative de la vague coréenne, ou « hallyu » en coréen, a également gagné du terrain avec 32,6% des sondés se disant être dans ce cas, en hausse de 5,5 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Pour eux, les contenus coréens sont « excessivement provocateurs » (24,9%), « uniformes et ennuyeux » (22,0%) et « excessivement commerciaux » (21,1%).

Les sondés qui consomment ces contenus y consacraient en moyenne 11,6 heures par mois en 2023. Par pays, l’Inde a affiché le temps de consommation le plus élevé, à 18,6 heures, avec la Thaïlande qui est arrivée juste derrière avec 18,4 heures. L’Indonésie s’est placée troisième avec 17 heures, suivie du Vietnam avec 16,4 heures.

La série Netflix « Squid Game » (2021), qui avait rencontré un succès foudroyant à l’échelle mondiale, a été choisie comme le feuilleton télévisé coréen préféré pour la troisième année de suite. Ont suivi derrière « The Glory » (2022-2023) et « King the Land » (2023). « Squid Game » a bénéficié d’une grande popularité en Europe (23,7%) et en Amérique (8,3%), alors que « The Glory » était la série la plus apprécié en Asie-Pacifique (5,4%).

Parmi les films coréens, « Parasite » (2019) et « Dernier Train pour Busan » (2016) ont occupé les deux premières places. « Parasite » a été le film coréen préféré en Europe (10,7%) et sur le continent américain (12,6%), alors que « Dernier Train pour Busan » était le film le plus populaire en Asie-Pacifique (8,2%). Le rapport a attribué la popularité continue de ces séries et films vieux déjà de quelques années au manque de contenus récents capables de les dépasser.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter