A l’issue de la plénière extraordinaire d’hier : L’Assemblée provinciale de Kinshasa a adopté son règlement intérieur

L’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) est à présent dotée de son règlement intérieur. Les 247 articles qui composent ce règlement ont été adoptés hier, lundi 1er avril, au cours d’une plénière extraordinaire. Placée sous la direction de son président provisoire, Amous Mbokoso.

« Je suis content, parce que  nous avons terminé la mission qui nous a été confiée au bureau provisoire pour cette législature. Il s’agissait entre autres de valider le mandat des députés, de copter les chefs coutumiers et de procéder à l’élaboration du règlement intérieur », a déclaré à la presse, le président provisoire de l’APK Amous Mbokoso.

« Les travaux se sont bien passés, se poursuit-il. Il y a eu une forte participation des députés. Les débats étaient pertinents et houleux. Ce qui reste à faire, c’est de transmettre le règlement à la Cour constitutionnelle demain ou après-demain. Par la suite, il faudra procéder à la mise en place du bureau définitif. Et l’on va continuer avec les élections des gouverneurs et des sénateurs », 

Une Commission spéciale  a été chargée de l’élaboration du règlement intérieur qui va régir l’APK durant le présent quinquennat. Les députés de cet organe délibérant se disent satisfaits, car les articles ont été examinés l’un après l’autre, moyennant amendement si nécessaire. Les articles qui ne posent aucun problème, ont été adoptés comme tel.

Le travail de la commission a aussi permis de mettre en lumière des textes concernant le social des députés et des agents administratifs de l’APK. Textes qui posaient problème quant à leur interprétation.

« Il vous souviendra qu’il y a eu beaucoup d’initiatives de contrôle parlementaire qui ont été bloquées par l’Exécutif. Nous avons eu aussi à renforcer les dispositions qui mettent en accusation le gouverneur et les interpellations. Nous avons eu à déverrouiller beaucoup de dispositions par rapport à cela. C’est à ce niveau que nous avons connu des couacs durant la législature passée. Nous avons aussi éclairci les textes sur le social des députes et des administratifs » a expliqué un députe, membre de la commission.

L’examen du règlement intérieur de l’APK a été élaboré du 11 au 15 mars dernier par cette commission, composée d’une dizaine de membres.  Pour eux, il s’agissait de produire un travail minutieux afin d’éviter qu’il soit déclaré non conforme à la Constitution. Fyfy Solange TANGAMU  

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter