A LA VEILLE DE SON RETOUR EN EUROPE : La Miss Afrique Cynthia Bongo rend visite à l’équipe de YMCA-YWCA/RDC

C’est une première dans l’histoire de l’asbl Young Men’s and Women’s Christian Association (YMCA-YWCA). Accueillir dans ses murs une Miss Afrique de la diaspora congolaise. Née en Belgique, originaire de la République démocratique du Congo, Cynthia Bongo Bovery a profité de son séjour à Kinshasa pour rendre une visite surprise à l’association de Georges Williams au siège national le jeudi 28 mars dernier.

 Elue « Miss Africa Belgium » pour l’exercice 2023 – 2024, elle s’est fait le devoir de rapporter sa couronne en RDC, le pays de ses ancêtres, afin de partager cette immense joie avec les siens. C’est dans ce contexte que cette reine de la beauté africaine n’a pas hésité à se rendre personnellement au siège national de YMCA-YWCA/RDC pour échanger avec les autorités nationales, en vue de s’imprégner de la mission et des objectifs de cette association de renommée internationale.

 Fier de cette visite, le Président national et Représentant légal de YMCA-YWCA/RDC, M. Mundhu Fetty Batty, a profité de cette opportunité unique en son genre pour plaider la cause de son institution auprès de celle qui est considérée comme porte-parole et ambassadrice de l’Afrique en général, et de la RDC en particulier.

A la rescousse des jeunes filles

 Très réceptive, la Miss Cynthia Bongo a fait savoir au Président Batty qu’elle porte dans sa gibecière un projet humanitaire, capital pour la jeunesse. Ce projet porte sur l’émancipation professionnelle de jeunes filles en RDC. Il vise, en particulier, l’éducation, la formation et l’entrepreneuriat de jeunes femmes défavorisées, en vue de leur employabilité.

 Désormais détentrice de la couronne et de l’écharpe « Miss Africa Belgium » qu’elle porte en bandoulière pour une année, Cynthia Bongo demeure une bénédiction pour la République et surtout, pour YMCA-YWCA/RDC, cette association d’encadrement de la jeunesse et d’assistance aux personnes vulnérables.

 Accompagnée de son père biologique, M. Bongo Bovery, éditeur du quotidien « Forum des As » et de la génitrice du concours  »Miss Africa Belgium », Mme Jeanne Cremer, elle a été reçue par plusieurs autorités et personnalités du pays à Kinshasa comme à Goma. Elle a, par ailleurs, assisté plusieurs familles sinistrées, en l’occurrence des déplacés de guerre et des orphelins, tenant ainsi à matérialiser la promesse qu’elle avait faite lors de la 9ème édition du concours « Miss Africa Belgium » qu’elle a remportée sur un échantillon de 55 candidates venues de 55 pays du continent. Danny KABUMFUANYI Correspondence particulière

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter