Pour le  renforcement  de son institutionnalisation : L’UNICEF remet le registre social au ministère des Affaires Sociales

La République démocratique du Congo franchit un pas important vers la modernisation de sa protection sociale avec la mise en place du Système d’information de gestion (SIG) et du Registre social unique (RSU). Ces outils numériques ont été officiellement remis au Gouvernement par l’entremise du ministre des Affaires sociales  par le Représentant du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef). La cérémonie s’est déroulée hier jeudi 29 mrs à Kinshasa.

A cette occasion, Paul Sabatini a invité le Gouvernement congolais via le ministère des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, à oeuvrer pour le renforcement de l’institutionnalisation et de l’appropriation par l’ensemble d’ intervenants dans le champ de la protection sociale.

 » Il vous revient donc désormais la lourde tâche d’œuvrer pour le renforcement de son institutionnalisation et son appropriation par l’ensemble d’ intervenants dans le champ de la protection sociale. En effet, le travail de consolidation d’un dispositif institutionnel est parfois difficile en raison des priorités et des intervenants qui peuvent être divergents même s’ils ne sont pas nécessairement antagonistes. Mais je suis persuadé qu’en vous basant sur l’ensemble d’outils développés et mis à votre disposition dans le cadre du contrat d’assistance technique, et connaissant votre capacité à travailler avec l’ensemble de partenaires de façon coordonnée et en synergie, vous n’aurez point de difficultés à réaliser efficacement la vision de la politique de protection sociale du Gouvernement », a affirmé Paul Sabatini.

 » Le RSU est une base de données informatiques permettant l’inclusion en ce sens qu’il permet aux individus et ménages éligibles d’y être inscrits et d’être considérés comme bénéficiaires à un ou plusieurs programmes sociaux sur la base d’une approche de ciblage basée sur des critères de pauvreté et de vulnérabilité.

Au-delà de sa fonction de réceptacle des données d’ éligibles et des bénéficiaires de programmes de protection sociale, le RSU est aussi et surtout un outil de coordination qui facilite la prise de décision éclairée par de multiples parties prenantes, menant des interventions complémentaires, tant et aussi longtemps qu’il est adossé à un système de Gestion de l’Information (Mis)« , a-t-il poursuivi.

C’est dans ce cadre que l’Unicef RDC a signé avec le Gouvernement, par le biais de la Convention CSPP-Minas, un contrat d’assistance technique financé par la Banque mondiale. Ce contrat d’assistance technique consistait à renforcer la capacité institutionnelle et opérationnelle du Gouvernement afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans l’orientation, la planification et le suivi des activités relatives aux filets sociaux », a fait savoir ce haut-cadre de l’Unicef.

Cette cérémonie  a connu  la participation du ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, Modeste Mutinga, du Coordonnateur de la Convention CSPP-Minas, Jules Bisilwala. Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter