Clôture Du Forum national des femmes leaders : Denise Nyakeru  Tshisekedi lance la campagne unificatrice « nous sommes tous égaux »

Tout est bien qui finit bien, dit-on. Le Forum national des femmes leaders sur la promotion des droits de la femme et la rééducation de la mortalité maternelle et infantile en RDC s’est clôturé en fin de la journée de jeudi 28 mars. A cette occasion, la Première dame, initiatrice de ce Forum a lancé la campagne unificatrice pour la réalisation de l’égalité des sexes en Afrique, initiative de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) sous le thème :  » nous sommes égaux » en RDC. 

  » Cette campagne est un appel à l’action, un cri de ralliement pour le changement et une déclaration ferme de notre profond engagement à protéger et faire progresser les droits des femmes et des filles sur tout le continent« , a déclaré Denise Nyakeru Tshisekedi. D’après ses dires, ce slogan « Nous sommes égaux » est ancré dans la conviction que l’égalité entre les hommes et les femmes est un droit humain fondamental. Il reconnaît que lorsque nous investissons dans les femmes et les filles, nous investissons dans l’avenir de notre continent, pour le bénéfice et le progrès de tous les Africains ».

 » Cette campagne témoigne de notre engagement inébranlable à démanteler les barrières, à remettre en question les normes sociétales et à faire en sorte que les aspirations de nos filles et de nos sœurs ne soient plus limitées par leur sexe, a indiqué la présidente de la FDNT.  » Soyons les architectes du changement, les défenseurs de la justice et les voix de l’espoir. Ainsi, lorsque nous regardons tous dans la même direction, nous pouvons ensemble construire une Afrique où l’égalité entre les sexes n’est pas un rêve lointain, mais une réalité vécue« , a-t-elle soutenu.

Pour terminer, l’épouse du Chef de l’État a salué l’engagement collectif à initier la transformation et favoriser la responsabilisation dans la lutte contre la mortalité maternelle, pendant les trois jours de travaux. Cela  signifie que  » nous sommes prêts à changer profondément la façon dont nous travaillons« , a-t-elle poursuivi.

Denise Nyakeru Tshisekedi a plaidé pour des actions concrètes et ciblées sur le terrain pour répondre aux besoins des femmes et des filles, particulièrement celles qui sont dans les zones rurales, les femmes déplacées, les handicapés, les autochtones.  Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter