Ministère de l’Intérieur : Le procès de 65 présumés «Kuluna» renvoyé au vendredi 9 février

Ils sont, au total, 65 présumés «Kuluna» appelés à comparaître devant le tribunal militaire de garnison de Kinshasa-Gombe. Siégeant en matière répressive au premier degré en foraine dans l’enceinte du ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, ce tribunal vient de renvoyer l’audience au vendredi 9 février prochain, annonce la cellule de communication du ministère.

Cette décision a été prise, faute du rapport des médecins spécialistes requis pour déterminer l’âge de certains prévenus présentés comme des mineurs. Dans sa décision, le Tribunal a indiqué également que le nombre de prévenus concernés par cette analyse médicale a augmenté.

Lors de l’audience précédente, les avocats des prévenus avaient soulevé plusieurs exceptions, dont celle de la «minorité».

Depuis son arrivée à la tête du Ministère de l’Intérieur, le Vice-premier ministre, Ministre de l’Intérieur Peter Kazadi Kankonde met l’accent sur la lutte contre l’insécurité dans le pays et plus particulièrement dans la Ville-province de Kinshasa. C’est dans ce cadre qu’il ne cesse de collaborer avec la justice pour que les audiences soient publiques concernant les hors-la-loi. YKM

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter