En pleine préparation de la demi-finales de la CAN : Les Léopards appellent à l’action face à la crise dans l’Est de la RDC

En marge de leur préparation de la demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) contre la Côte d’Ivoire, plusieurs joueurs cadres de l’équipe nationale congolaise, les Léopards, ont exprimé leur préoccupation face à la crise persistante dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). À travers leurs réseaux sociaux respectifs, Cédric Bakambu, Chancel Mbemba, ou encore Théo Bongonda pour ne citer que ceux-là, ont appelé hier lundi 05 février 2023 à une plus grande visibilité et à des actions concrètes pour mettre fin aux atrocités qui se déroulent dans la régio depuis des décennies.

Le capitaine Chancel Mbemba a exprimé sa solidarité envers les victimes des atrocités dans l’Est du pays :  » Une très grosse pensée pour toutes les victimes des atrocités de Goma et à leurs familles. Je prie de tout mon cœur que mon pays retrouve sa paix « , a écrit Chancel Mbemba.

L’attaquant vedette des Léopards, Cédric Bakambu, de son côté, connu pour son engagement en faveur des droits humains, a  dénoncé le silence dans les médias face aux meurtres commis dans l’Est de la RD Congo. Par, la même occasion, il a souligné l’importance de mettre en avant la situation à l’Est du pays.

 » Tout le monde voit les massacres dans l’Est du Congo. Mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qui se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes. » Bakambu a appelé à une mobilisation collective pour attirer l’attention internationale sur les souffrances endurées par les populations de l’Est de la RDC.

Théo Bongonda, un autre attaquant de l’équipe congolaise, s’est également joint au mouvement en déclarant sur les réseaux sociaux :  » A mon échelle j’apporte tout mon soutien aux familles des victimes, ce sont des monstres et cela doit cesser immédiatement, j’espère de tout cœur que quelque chose sera mis en place contre ces gens sans cœur ni valeurs, je serai toujours  du côté du Congo. Nous vous aimons « 

À part, les trois fauves d’autres joueurs tels que Gédeon Kalulu, Simon Banza, Silas Katompa ou encore Joris Kayembe ont également ajouté leurs voix à l’appel en faveur de la paix dans la région du Kivu.

Alors que les Léopards se préparent pour affronter les éléphants de la Côte d’Ivoire en demi-finales de la CAN, ils ne perdent pas de vue la crise en cours dans leur pays. Par ailleurs, Ils espèrent que leurs voix se joindront à celles d’autres acteurs nationaux et internationaux pour sensibiliser aux violences et rétablir la paix dans la région du Kivu. Christian-Timothée MAMPUYA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter