Demi-finales CAN 2023 : les Léopards appelés à prendre leur revanche sur la Côte d’Ivoire

Le stade d’Ebimpé d’Abidjan sera le théâtre, ce mercredi, d’un choc très attendu entre la RDC et la Côte d’Ivoire, dans le cadre de la première demi-finale de la CAN 2023. Ce sera la revanche pour les Léopards, qui avaient été battus par les Eléphants à la  même étape de la compétition en 2015, en Guinée équatoriale.

La République démocratique du Congo s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations 2023 en venant à bout de la Guinée 3-1, vendredi à Abidjan.

Pourtant moins bien entrée dans le match, la RD Congo a su renverser la tendance grâce notamment à son capitaine Chancel Mbemba qui a égalisé. Celui-ci  a d’abord provoqué un penalty contre  son équipe après avoir poussé dans la surface le joueur adverse.

Galvanisés par ce but, les Léopards ont pris le contrôle du jeu. Le coaching gagnant de Sébastien Desabre, avec notamment l’entrée en jeu de Silas, a fait basculer le match. L’attaquant de Stuttgart a obtenu un nouveau penalty, transformé cette fois par Yoane Wissa pour donner l’avantage aux siens (2-1).

Malgré le retour de touche de Guirassy côté guinéen, la RDC a maîtrisé son sujet. Arthur Masuaku a scellé la qualification congolaise d’un splendide coup franc direct (3-1).

Grâce à cette victoire arrachée, la République démocratique du Congo retrouve le dernier carré de la CAN pour la première fois depuis 2015. Elle affrontera la Côte d’Ivoire, ce mercredi 07 février 2024.

l’heure de la revanche a sonné 9 ans après

Les Congolais nourrissent depuis une soif de revanche contre la Côte d’Ivoire. Ils auront à cœur de prendre leur revanche sur cet affront subi il y a 9 ans. Pour cela, ils devront faire preuve d’audace, se projetter davantage vers l’avant et faire parler leur talent offensif. Face aux hommes de Patrice Beaumelle, réalistes et efficaces, jouer timidement ne permettra pas de l’emporter.

La RDC pourra s’appuyer sur l’excellent parcours réalisé jusqu’ici, avec 3 matchs nuls en phase des poules et deux victoire respectivement contre l’Egypte en huitièmes, puis la Guinée, en quarts. Avec ses individualités comme Théo Bongonda, Yoan Wissa ou Cedric Bakambu, elle a les moyens de poser des problèmes à la défense ivoirienne.

Mais les Eléphants, vainqueurs du Mali en quarts, auront à cœur de se qualifier en finale. Avec des joueurs d’expérience comme Serge Aurier, Nicolas Pépé ou Sébastien Haller, ils sauront se montrer dangereux. Face à la RDC, un choc très intense s’annonce entre ces deux poids lourds du football africain.

RDC-Côte d’Ivoire, un duel à couteaux tirés en Coupe d’Afrique

La rencontre qui opposera la République démocratique du Congo à la Côte d’Ivoire pour un ticket en finale de la CAN 2023 revêt aussi d’une saveur particulière. En effet, les Léopards et les Eléphants se sont déjà affrontés à cinq reprises dans cette compétition et le bilan est plutôt équilibré.

Le premier affrontement entre les deux équipes remonte à 1965 en Tunisie. Les Congolais avaient subi une cuisante défaite de 3 buts à zéro. Il faudra ensuite attendre 1988 pour les voir à nouveau se croiser, cette fois en 16èmes de finale au Maroc, où ils se quittent dos à dos sur le score de 1-1.

La RDC connaîtra sa première victoire face aux Ivoiriens en 2002 lors du match de poule au Mali. Les Léopards s’imposaient 3 buts à 1. Ce résultat reste à ce jour leur seul succès contre les Eléphants en phase finale de la CAN. En 2015, la Côte d’Ivoire élimine la RDC 3-1 en demi-finales, avant de remporter ladite édition. Cette défaite reste encore dans les mémoires congolaises.

Plus récemment, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité 2-2 lors de la Coupe d’Afrique des nations  Guinée équatoriale. Avec un bilan de trois victoires ivoiriennes, un succès congolais et deux nuls, la rencontre du mercredi prochain s’annonce disputée entre ces deux cadors africains dont l’historique est très serré. Un succès des Léopards ferait certainement du bien au football congolais.

Des stars congolaises EN soutien des Léopards en Côte d’Ivoire

À l’occasion de la phase finale de cette Can, plusieurs personnalités d’origine congolaise se sont déplacées à Abidjan pour soutenir les Léopards.

La passion pour le sport et le patriotisme transcendent les frontières, et cela se manifeste clairement dans le soutien que les stars d’origine congolaise apportent aux Leopards de la République démocratique du Congo (RDC) pendant leur participation à la Coupe d’Afrique des Nations. Cette fois-ci, les Leopards ont trouvé un soutien de poids avec la présence de Dadju, Tony Yoka, Gradur ou encore Madesu ya Bana pour ne citer que ceux-là parmi tant d’autres, qui se sont rendus en Côte d’Ivoire pour exprimer leur soutien indéfectible à l’équipe nationale.

Dadju, de son vrai nom Dadju Nsungula, est un chanteur français d’origine congolaise, connu pour ses hits tels que «Reine» et «Bobo au cœur». En tant qu’artiste à succès, Dadju a toujours été fier de ses racines congolaises et a saisi l’occasion d’être aux côtés des Leopards de la RDC en se rendant en Côte d’Ivoire. Il a partagé des images de son voyage sur les réseaux sociaux et encouragé ses fans à se joindre à lui pour soutenir l’équipe. Sa présence envoie un message fort d’unité et d’amour pour le pays.

Tony Yoka fièrement congolais

Tony Yoka, le boxeur français d’origine congolaise, vainqueur de la médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio en 2016, a rejoint Dadju en Côte d’Ivoire pour pousser les Leopards de la RDC à la victoire. Sa présence apporte une touche de glamour au soutien de l’équipe et inspire les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain.

Gradur : Le rappeur rappeur engagé

Gradur, de son vrai nom Wanani Gradi Mariadi, est un rappeur français d’origine congolaise, célèbre pour ses titres à succès tels que «Rosa» et «Sheguey». Son style unique et son énergie sur scène ont conquis de nombreux fans. Lui aussi séjourne en Côte d’Ivoire pour être derrière les Léopards. Son enthousiasme et sa présence sur les réseaux sociaux ont créé une synergie entre les fans et l’équipe, renforçant ainsi le sentiment d’appartenance et de fierté nationale.

Madesu ya Bana,  L’ambassadeur de la culture congolaise

Madesu ya Bana,  célèbre tiktokeur congolais basé en Europe, dont les vidéos  captivent le cœur des fans grâce à sa façon unique de promouvoir l’art culinaire Congolaise. Son humour a fait de lui une figure emblématique de la diaspora congolaise. Madesu ya Bana s’est également rendu en Côte d’Ivoire. Il a partagé des moments forts avec l’équipe et  capturé des instants de joie et d’émotion pour les partager avec ses nombreux abonnés sur les réseaux sociaux.

Ces personnalités influentes utilisent leur voix et leur plateforme pour encourager  leur équipe nationale et inspirer les fans à faire de même. Leur présence constitue un message fort de solidarité et d’amour pour le pays.

Avec ces illustres supporters derrière eux, les Léopards sont galvanisés pour donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain, sachant qu’ils peuvent compter sur le soutien inconditionnel de leurs compatriotes célèbres. Toutes  ces stars d’origine congolaise apportent une touche spéciale à l’équipe nationale. Christian-Timothée MAMPUYA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter