CAN 2023: Desabre fixe l’objectif des Léopards contre la Guinée, « marquer pour gagner »

Le sélectionneur de la RD Congo, Sébastien Desabre, s’est montré confiant à la veille du match contre la Guinée comptant pour les quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). En conférence de presse d’avant match hier jeudi 1er février 2024, le technicien français a affirmé que ses joueurs sont « surmotivés » et « en mission » pour cette rencontre décisive.

 » L’équipe est surmotivée. On sait qu’on peut marquer un plus dans ce tournoi, qui n’est pas pour moi la CAN des surprises mais celle du travail. Les garçons sont en mission et nous baisserons en aucun cas les bras « , a déclaré Sébastien Desabre. Avant d’ajouter : « Chaque match est difficile, l’important est de mettre le but qui mènera à la victoire « 

Refusant le statut de favori face à la Guinée, Desabre affirme que le match sera ouvert et qu’il faudra être efficace devant le but. Il loue également le travail du sélectionneur guinéen Kaba Diawara et la solidité tactique de son équipe.

 » Je connais bien cette équipe. Il faut louer le travail de Kaba Diawara et la discipline tactique qu’il y a sur le terrain. C’est une des équipes qui a une organisation de jeu de très haut niveau « , a-t-il reconnu.

Concernant Cédric Bakambu, l’atout offensif numéro un des Léopards, le sélectionneur lui demande de « faire ce qu’il sait faire depuis des années, c’est-à-dire d’être impactant sur la ligne offensive ». Même s’il manque de rythme, Bakambu reste un élément clé du dispositif offensif congolais selon Desabre.

 » Pour Bakambu, ce que je lui donne pour une consigne, c’est qu’il fasse ce qu’il sait faire depuis de longues années, c’est-à-dire d’être impactant sur la ligne offensive. Quelque fois, on l’est en marquant, on l’est en créant des espaces pour ses partenaires. Je l’ai déjà dit, c’est une chance de l’avoir dans cette équipe. Après, on va gérer aussi sa condition, parce que c’est un joueur qui a peu de temps de jeu depuis quelques temps aussi, mais il  travaille très bien et qui sait qu’il va être important pour nous « , a rappelé Sébastien Desabre.

Avec humilité et détermination, la RD Congo se présente donc devant son public avec l’ambition de créer l’exploit face à la Guinée pour se qualifier en demi-finale. Sébastien Desabre se montre confiant dans les capacités de son équipe à relever ce challenge.

RDC-Guinée, UN CHOC AU SOMMET EN QUARTS DE FINALE

Tout est réuni pour assister à une rencontre explosive ce vendredi au stade Alassane Ouattara d’Abidjan. La RD Congo et la Guinée  sont animées par la même ambition : poursuivre leur parcours dans cette compétition après avoir surpris lors des tours précédents. D’un côté, les Léopards congolais arrivent sur une belle dynamique après leur succès contre l’Égypte. De l’autre, le Syli national guinéen veut prolonger son rêve, à l’image de son épopée de 1976.

Les déclarations des deux sélectionneurs traduisent l’enjeu de ce duel. Kaba Diawara a averti son groupe, assurant qu’il n’y aura pas de deuxième chance en cas de défaite.

« On y va de la même façon, on sait que c’est des finales maintenant. Nous, peut-importe qui se dresse devant nous, on sait qu’au bout de 90 minutes on aura gagné. Si on perd, on rentre à la maison : c’est clair dans la tête et dans nos esprits. On se prépare en conséquence […] Il y a de la place, on fait partie du top 8, c’est gratifiant. Mes gars sont des compétiteurs. On ne va pas jouer les fanfarons, on est humble.  Il faut qu’on soit plus tueur et efficace. On va tout faire pour vous renvoyer avec votre chicotte (rire). On est en mission dans cette CAN« , a-t-il soutenu.

Sebastien Désabre compte sur la fougue de ses joueurs pour repousser les assauts guinéens. Sur le terrain, aucune des deux équipes n’est favorite. Peu habiles devant le but, elles devront faire preuve d’efficacité pour l’emporter.

Ce choc s’annonce très tactique mais aussi très physique. La Guinée pourra s’appuyer sur Mohamed Bayo pour trouver la faille dans la défense congolaise. Mais les individualités de la RDC, à l’image de Théo Bongonda ou encore Yoane Wissa, seront à surveiller de près. Rien ne devrait être laissé au hasard dans ce duel acharné qui promet une âpre bataille pour une place dans le dernier carré. Christian-Timothée MAMPUYA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter