PDL-145/ Kasai-Oriental : des écoles prêtes à accueillir des élèves en septembre prochain

Certaines écoles construites dans le cadre du Programme de développement local des 145 territoires (PDL 145) au Kasaï-Oriental sont prêtes à accueillir des élèves dès la rentrée scolaire prévue au mois de septembre prochain. C’est le cas de trois écoles érigées dans le territoire de Lupatapata. Il s’agit de l’Ecole primaire Bakua Tshilanda, l’EP Bakua Tshibuyi et l’EP Bakua Nzevu, précise radio Okapi.net.

 Aux dernières nouvelles, l’on signale que les agences d’exécution des travaux sont en train de les équiper en bancs pupitres.

 D’après le Directeur général de BCECO, Jean Mabi, toutes ces écoles sont construites selon un modèle type. Elles sont dotées des kits pour alimenter les bâtiments en énergie électrique. Les écoles disposent de deux blocs de trois classes chacun, une salle polyvalente. Il y a également des bâtiments administratifs où l’on a érigé les bureaux des enseignants, le bureau du directeur de l’école. Quatre blocs sanitaires pour filles et quatre autres pour garcons.

Ces nouveaux bâtiments vont permettre aux élèves d’étudier dans de bonnes conditions, ce qui, par ricochet, va améliorer leur rendement et le travail des enseignants. Ce geste constitue un motif de satisfaction pour les responsables de ces écoles, pour des élèves ainsi que des parents d’élèves.

« Je suis très content de ces infrastructures. Avant, les élèves étudiaient dans de mauvaises conditions. Le batiment que vous voyez ici était construit avec les bambous, les lianes et la terre, on n’avait même pas de tableau« , a rappelé Placide Ngoyi, directeur de l’école primaire. 

Ces écoles construites viennent allonger la liste des écoles bâties en dur dans cette partie de la RDC.

D’après les statistiques, en 2022, le Kasaï-Oriental disposait de 1059 écoles primaires dont 268 publiques construites en dur.

Le Programme de développement local des 145 territoires est une initiative du gouvernement de la République démocratique du Congo visant à améliorer le cadre de vie des populations rurales. Ce projet d’un montant total d’environ 1,6 millaird de dollars vise à autonomiser les 145 territoires qui sont répartis dans les 26 provinces du pays et projette à terme de sortir 25 millions de Congolais de la pauvreté.   Mbangu MAMIYOUND

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter