« Une chimère pour distraire et nuire », dément Sylvano Kasongo

Le commissaire divisionnaire adjoint de la Police Nationale Congolaise (PNC), chef de la police ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo Kitenge, affirme n’avoir été jamais associé au dossier relatif à la mort de l’ancien chef des renseignements militaires, le Général-Major Delphin Kahimbi.

Selon le Général Sylvano Kasongo, ce dossier a déjà été traité par les instances judiciaires des armées. Ce rapport attribué au Commissaire Provincial est inexistant.                                           DK

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter