Processus électoral au Kindu: Augustin Matata décèle des irrégularités et sollicite une rallonge d’un mois

Le président national de Leadership et gouvernance pour le développement (LGD), Augustin Matata Ponyo, a décelé plusieurs  irrégularités sur le processus électoral à Kindu après sa descente dans plusieurs centres du chef-lieu de son Maniema natal et quelques territoires. Ainsi, il préconise que les opérations d’identification et d’enrôlement soient prolongées d’au moins un mois ainsi que l’augmentation du nombre de machines dans des centres. Et par extension, la suspension de ce processus sur l’ensemble du territoire national au cas où il n’y aurait pas de forts ajustements. Le nombre insuffisant des machines, des machines techniquement moins performantes, la paie d’un pourboire par certaines personnes pour s’enrôler d’une manière expéditive, des heures à passer dans le centre pour avoir une carte d’électeur sont les principales tares relevées par le Premier ministre honoraire dans ces opérations. Un communiqué a été rendu public, le mercredi 1er mars dernier. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter