A Bandundu-ville, Adolphe Muzito promet un contrat social avec la population

* Le leader de Nouvel Élan et sa délégation ont reçu un accueil triomphal à l’ex-Banningville le mercredi dernier.

Triomphe. Le mot suffit pour qualifier l’accueil réservé, le mercredi 15 mars, à Adolphe Muzito et sa délégation par les populations de Bandundu-ville dans la province du Kwilu. Hommes, femmes, jeunes et vieux des trois communes (Basoko, Disasi et Mayoyo) de cette agglomération se sont mobilisés comme un seul homme pour réserver un accueil digne d’un homme sur qui se fonde l’espoir de tout un peuple.

La foule enthousiasmée par la quatrième arrivée de « Mfumu mpa » à Bandundu-ville (ex- Banningville), a fait une procession de plusieurs kilomètres accompagnant le couple Muzito jusqu’à sa résidence. Question pour eux de témoigner de leur affection vis-à-vis de l’élu de la ville de Kikwit.

« IL NE S’AGIT PAS D’UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE »

Pas question pour le « visionnaire » du parti Nouvel Élan de considérer cet accueil comme une campagne électorale. « Ce n’est pas un meeting politique. On n’est pas encore en période de campagne électorale« , a-t-il lancé à ses concitoyens en kikongo ya l’État, langue parlée à Bandundu-ville.

Plutôt, Adolphe Muzito a expliqué à ses interlocuteurs la vraie raison de son périple dans le Grand Bandundu. « Le conflit foncier est au cours de mon offre politique« , a déclaré le président national de Nouvel Élan. « J’avais besoin d’avoir des idées, des éléments probants auprès de toutes les catégories de la population (enseignants, chefs de terre, chefs coutumiers, étudiants, syndicats des travailleurs…)« , a fait savoir M.Muzito.

CONTRAT SOCIAL

La démarche du Premier ministre honoraire de la RDC se justifie du fait que, a-t-il expliqué, dans les années passées, des politiciens faisaient des promesses sans avoir des éléments concrets du terrain. « Moi avant de faire des alliances, de diriger et même avant d’aller aux élections, je dois concevoir un programme sur base des données correspondant à vos besoins et priorités« , s’est-il adressé aux populations de Bandundu-ville.

Dans cette perspective, Adolphe Muzito a promis de tenir l' »université populaire » pour échanger avec toutes les couches sociales de la population de Bandundu-ville. C’est au terme de ces contacts avec la base, a-t-il affirmé, que son parti établira un contrat social avec la population de Bandundu-ville.

Tournée amorcée depuis le 12 septembre 2022

L’initiateur de Nouvel Elan a amorcé depuis le lundi 12 septembre 2022, une tournée dans l’espace Grand Bandundu. Il a quitté Kinshasa pour Kwamouth où sévit un conflit sanglant entre les communautés Teke et Yaka.

Pendant sa tournée, Adolphe Muzito consulte dans chaque village dans le but notamment d’aider à trouver une solution durable à cette crise ainsi que la restauration de la paix entre ces communautés. l’élu de Kikwit a visité, tour à tour, le chef de Bateke à Mbakana, les déplacés situés à Mongata et les déplacés positionnés à Fumunkento.  Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort