Sama Lukonde encourage le Gouvernement à organiser ces activités avec des infrastructures en cours

Arrivée à la fin d’une mission d’évaluation des préparatifs des 9èmes jeux de la Francophonie, à Kinshasa, une délégation de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie), constituée de l’Administrateur, de la directrice du Comité international des jeux, et du Chargé de mission, a été reçue, hier mercredi 15 février 2023, par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Conduite auprès du Chef du Gouvernement par le ministre de l’Intégration régionale, Didier Mazenga, en présence des membres du Comité national des jeux de la Francophonie, cette délégation était venue présenter à Jean-Michel Sama Lukonde le rapport de sa mission à Kinshasa.

« Nous étions conviés à une réunion autour de son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement, avec la délégation de l’OIF notamment l’Administrateur de l’Organisation internationale de la francophonie qui s’occupe de suivi sur le plan organisationnel. Il était accompagné de Madame Zeina, la Directrice du Comité international des jeux de la Francophonie. Ici, il était question de faire le rapport. Parce que, depuis plus d’un mois, une mission d’accompagnement est ici à Kinshasa. Elle est à sa fin. Il était question de faire le rapport sur l’évaluation de l’état d’avancement de l’organisation des 9èmes jeux de la Francophonie. Le Premier ministre nous a donné les instructions. D’abord, il a remercié l’OIF pour l’appui et l’accompagnement. Il a aussi encouragé le Gouvernement et le Comité national des jeux à poursuivre leurs efforts afin que nous puissions organiser ces jeux avec des infrastructures en cours« , a déclaré à la presse Didier Mazenga, ministre de l’Intégration régionale.

Pour sa part, l’Administrateur de l’OIF a réitéré la détermination de son organisation de continuer à accompagner et appuyer le Gouvernement de la RDC pour la réussite de ces 9èmes jeux de la Francophonie.

« Notre mission ici à Kinshasa s’inscrit dans le cadre d’une série de visites et de déploiement des missions d’experts de l’OIF et du Comité international des jeux de la francophonie pour continuer à apporter cet accompagnement, cet appui aux autorités de la RDC dans l’organisation des jeux de la francophonie. On connaît certains retards sur la livraison et la réalisation de certains travaux d’infrastructures qui, je le rappelle, sont un chantier très ambitieux, très complexe avec beaucoup d’infrastructures qui sont nécessaires pour la jeunesse et pour le peuple congolais. Nous appuyons et continuons à appuyer les autorités congolaises pour s’assurer que ces infrastructures soient livrées à temps. Je pense que la volonté politique est claire de la part des autorités de la République démocratique du Congo et la volonté d’accompagnement de l’OIF et de nos États membres est absolument claire aussi. Et, on a besoin que ces jeux se tiennent. La jeunesse francophone a besoin de venir à Kinshasa pour démontrer ses talents au monde entier. Donc, on veut tous que les jeux se tiennent. C’est un marathon. On va continuer à appuyer les autorités de la RDC sans faute« , a promis  Geoffroi Montpetit.

Rappelons que la République démocratique du Congo va abriter fin juillet et début août 2023 la 9ème édition des jeux de la francophonie à  Kinshasa. Cellcom/Primature

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter