Poutine accorde la citoyenneté au Français qui a dénoncé des crimes de Kiev dans le Donbass

Le Français Adrien Bocquet, qui a dénoncé des crimes de Kiev dans le Donbass, a obtenu la nationalité russe. Ce décret a été signé ce 24 février par Vladimir Poutine. L’ex-militaire et journaliste s’était rendu dans le Donbass pour une mission humanitaire. Après ses révélations, il a fait l’objet d’une tentative d’assassinat à Istanbul.

Le Président russe a accordé la citoyenneté russe à Adrien Bocquet, ressortissant français qui avait dénoncé des crimes de Kiev dans le Donbass.

Ce décret signé par Vladimir Poutine a été publié ce 24 février sur le portail officiel d’informations juridiques.

En janvier 2023, l’ex-militaire et journaliste français a demandé l’asile en Russie.

Victime d’une tentative d’assassinat pour ses révélations

Au printemps 2022, Adrien Bocquet est arrivé en Ukraine en mission humanitaire en tant que volontaire. Suite à son voyage, il a déclaré avoir été témoin de nombreux crimes de guerre commis par les forces armées de Kiev. Le Français affirme avoir notamment été témoin de la préparation d’une mise en scène du massacre de civils à Boutcha par la partie ukrainienne.

Puis, en automne, le journaliste a survécu à une tentative d’assassinat à Istanbul. Deux hommes l’ont attaqué au couteau, mais il a réussi à s’en échapper. Le Français a déclaré à Sputnik que cette attaque avait été orchestrée par des agents du Service de sécurité d’Ukraine.

https://fr.sputniknews.africa/20230224/poutine-accorde-la-citoyennete-au-francais-qui-a-denonce-des-crimes-de-kiev-dans-le-donbass-1058008489.html

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter