Pour des pères catholiques »le Pape est venu au nom de Jésus Christ comme un pèlerin de réconciliation et de paix »

La venue du Pape François en République démocratique du Congo suscite beaucoup de réactions de la part des Congolais en général et des pères catholiques en particulier.

La rédaction de Forum des As a approché trois pères, après la messe papale dite hier mercredi 1er février à l’aéroport de Ndolo.

Pour le père Didier Nzim Sampungi, cette visite apporte aux Congolais deux implications: spirituelle et politique. D’après lui, le passage du Saint-Père en RDC est un nouveau départ social, courageux et inclusif pour le peuple congolais. Son homélie très édifiante centrée sur l’amour, la paix, le pardon, la réconciliation et la mission est un message d’encouragement et une force de recommencer. En même temps nous interpelle sur l’esprit de pardon dans la communauté dont nous sommes missionnaires.

De son côté, le père Eugène, de la Communauté mariavite a fait savoir que cette visite pastorale est éminente en ce moment en RDC. Un adage africain dit : « On reconnaît les bons amis pendant la souffrance« . « En ce moment où le peuple congolais souffre des tueries, du manque d’amour, du manque de vérité, surtout avec la guerre dans l’Est du pays. Le message de paix adressé par sa Sainteté le pape prouve à suffisance l’amour et l’intérêt qu’il porte pour la RDC« , dit-il.

Pour finir, le père Bavon, de la paroisse Notre dame de la Miséricorde à Mokali, s’est réjoui de la visite du pape François en RDC, de son discours lors de la messe à Ndolo qui nous a invités à être les artisans de la paix et celui de l’archevêque Fridolin Ambongo qui a montré que la RDC comme étant un grand pays avec beaucoup de richesses, mais avec un constat amer de la population qui souffre de la misère. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter