Marie Olive Lembe Kabila prend en charge les obsèques du comédien « Caporal Murumba »

La requête lui a été soumise  samedi 05 février 2023 lors du bain de consolation, 40 jours après le décès de l’artiste musicienne Elisabeth Tshala Mwana, et le dévoilement de la pierre tombale de la Reine de Mutuashi.

La requête consistait à aider un autre artiste, décédé depuis le 22 septembre 2022, soit 4 mois avant Tshala Mwana. Il s’agit du caporal Murumba, de son vrai nom Tombe Nsita, l’un du célèbre trio d’Asufa (Abula Ngando, Danga et Murumba). Le premier, mort en Côte d’Ivoire, le dernier fait l’objet de la requête pour ses obsèques.

Il faut dire, que la requête soumise par les artistes musiciens au dévoilement de la pierre tombale de Elisabeth Tshala Mwana a trouvé son écho favorable auprès de celle que l’humanité entière appelle affectueusement « Maman wa rohoo Ina banza » dont le statut de Première Dame a changé, mais pas son cœur reste le même. Ce cœur qui sèche les larmes, donne le sourire au coeur brisé. Après des  requêtes et démarches sans succès auprès des autorités compétentes pour rendre les derniers hommages au Caporal Murumba,  l’épouse de Joseph Kabila Kabange prend les choses en mains.

Désormais, le caporal Murumba Tombe Nsita décédé depuis cinq mois et dont le corps gît encore à la morgue faute de moyens, sera bientôt conduit à sa dernière demeure par l’intervention  humaniste de Marie Olive Lembe Kabila.

Pour la petite histoire, le trio d’Asufa (Abula ngando, Danga et Murumba) fût amené en Côte d’Ivoire lors de la tournée de l’orchestre Zaiko Langa Langa en 1988. Les trois comédiens jugent alors bon de rester sur les terres d’Houphouët Boigny en vue de poursuivre leur carrière.

Papa François Mansomi, grand frère du caporal Murumba , rentré au pays le 20 décembre 2000, après 34 ans de carrière au Togo se dit surpris que son jeune frère,  mort cinq mois plus tôt, sera enterré par l’ex-First Lady, Marie Olive Lembe Kabila. « Je manque les mots, j’ai toujours entendu parler de Maman Olive Lembe Kabila, de sa magnanimité, de son amour. Aujourd’hui, j’en suis témoin. Désormais, mon jeune frère qui a fait rire les zaïrois, avant la naissance de Marie Olive Lembe Kabila, sera enterré par cette dernière. Un seul mot me revient à l’esprit : Maman Olive Lembe Kabila merci beaucoup. Que le Seigneur Jésus Christ et la sainte Vierge Marie veillent sur votre famille« , a dit Papa François Mansomi. Et de renchérir  » Maman Olive Lembe Kabila azali Maman ya bwanya ».

Pour rappel, Caporal Murumba est issu d’une famille de 11 enfants, dont neuf garçons et deux filles. Deuxième de la fratrie de l’union de Mansoni Ndombasi François et de Funda Ndeo Madeleine, du secteur Ngombe Sud, territoire de Banza Ngungu, district de Cataractes au Kongo Central.

Désormais, la famille de l’illustre disparu trouve consolation pour les obsèques de Tombe Nsita, dit Caporal Murumba. C’est Madame Angel Kanam à travers l’ONG IPOLK qui a été chargée d’apporter l’enveloppe au nom de Marie Olive Lembe Kabila. Elle l’a remise à son grand frère aîné Mansoni François, en présence de Maman Ngana Pauline, petite sœur et l’autre témoin Shaka Kongo.

A en croire Shaka Kongo,, président de l’Asbl « Artiste en danger », cette somme  prend en charge  la location du corbillard, l’achat du cercueil, la mise en terre et l’organisation du deuil, cinq mois après. Pius Romain Rolland

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter