Le Japon participe à la prise en charge des PVH via la réhabilitation du Centre de Santé Mwinda

Le vendredi 17 février 2023 à Kinshasa, Son Excellence Monsieur Minami Hiro, l’Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a procédé à la signature du contrat de don du projet intitulé «Réhabilitation du Centre de Santé Mwinda et renforcement de Kinésithérapie pour les personnes handicapées dans la Commune de Ngaliema» avec la Révérende Sœur Angèle Benabiabio, Présidente de l’Association pour la Promotion et la Protection Sociale des Vulnérables, APSV en sigle. Ce projet, financé à hauteur de quatre-vingt-onze mille trois-cent-vingt-huit (91.328) dollars américains, s’inscrit dans le cadre du don non-remboursable du Japon aux microprojets locaux contribuant à la « sécurité humaine » qui est un système d’aides de petite envergure propre au Japon, soutenant directement les activités de développement menées par les collectivités locales, les ONG et la société civile pour répondre aux divers besoins des populations locales, renseigne un communiqué de presse de la représentation nippone en RDC.

Selon la source, ce Projet permettra, d’une part, de construire un nouveau bâtiment et réhabiliter deux autres du Centre de Santé Mwinda, et d’autre part, de fournir des équipements destinés à la prise en charge des personnes vivant avec handicap.

Dans son mot de circonstance, Monsieur Minami Hiro, a rappelé que la majorité des personnes vivant avec handicap en République Démocratique du Congo vivent dans une situation de précarité absolue. En fournissant des équipements appropriés pour ces personnes, le Centre de Santé « Mwinda » vient mettre la lumière dans la vie de ces personnes qui sont tant dans le besoin. Ce qui fait des responsables et personnels de ce centre des personnes très fortes car ils sont une lumière pour les PVH, soutient la source.

Poursuivant son discours, le diplomate nippon a souligné qu’à travers cette aide, le Japon voudrait soutenir ce Centre afin qu’il continue à apporter la lumière à la RDC.

Pour clore, Monsieur Minami Hiro a souhaité que l’APSV achève la construction, la réalisation des bâtiments et du forage et la fourniture des équipements dans le délai prévu pour une meilleure prise en charge des PVH et d’en assurer une bonne gestion pour le bien de tous les bénéficiaires.

S’exprimant pour le compte des bénéficiaires, la Révérende Sœur Angèle Benabiabo a exprimé toute sa gratitude au peuple japonais pour la validation de ce projet. Rassurant sur la foi et l’honneur de son organisation d’exécuter ce projet dans le délai imparti, la Sœur Benabiabo a réitéré la volonté de tous les membres de l’APSV de continuer à être au chevet de tous les marginaux ayant besoin de leur appui pour vivre dans les bonnes conditions.     Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter