La solidarité internationale converge vers la Turquie

Alors que les services de secours et d’assistance aux victimes sont à pied d’œuvre pour tenter de sauver le maximum de survivants, une solidarité internationale de taille s’est déjà mise en place.

Parmi les premiers messages officiels de soutien publiés dès le début de la matinée, figurent celui de l’OTAN, qui a réagi par la voix de son secrétaire général, Jens Stoltenberg, assurant que « les Alliés mobilisent leur soutien » en coordination avec le président turc Recep Tayyip Erdogan et le ministre des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

L’UE est également mobilisée, comme l’a fait savoir la présidente de la commission européenne, Ursula Von der Leyen qui assure que « le soutien de l’Europe est déjà en route« .

« Nous sommes pleinement solidaires des peuples de Turquie et de Syrie après le tremblement de terre meurtrier qui a frappé ce matin (…) et nous sommes prêts à continuer à aider de toutes les manières possibles« , a-t-elle promis.

L’Allemagne, la France ou encore le Royaume-Uni, ont fait état de leur plein soutien à la Turquie et la Syrie et proposent leur aide, comme l’ont déclaré Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Rishi Sunak.

Le président russe Vladimir Poutine a lui aussi présenté ses condoléances et s’est dit « prêt à apporter l’assistance nécessaire« , dans un message adressé à son homologue Recep Tayyip Erdogan.

Outre-Atlantique, la Maison Blanche a rapidement réagi, promettant « toute l’assistance nécessaire » à la Turquie après le « tremblement de terre dévastateur » survenu à l’aube.

En conférence de presse depuis le centre de la Direction de gestion des catastrophes et situations d’urgences (AFAD), à Ankara, où il se trouve pour coordonner et superviser les opérations de secours, le président Recep Tayyip Erdogan, a fait savoir que « des contacts ont été établis (…) pour des aides internationales. En dehors de l’OTAN et de l’UE, 45 pays nous ont adressé leurs propositions d’aides« .

L’Afrique exprime également sa solidarité

Le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, n’a pas manqué non plus de témoigner la solidarité du continent aux pays touchés par le séisme.

« L’Afrique manifeste sa solidarité et sa tristesse inébranlables avec les gouvernements et les peuples de Turquie et de Syrie suite au tremblement de terre dévastateur qui a entraîné la mort de plus d’un millier d’innocents et causé de terribles dommages infrastructurels« .

Plusieurs pays africains ont également exprimé leurs condoléances et leur solidarité.

« Les images violentes du séisme qui a frappé la Syrie et la Turquie secouent l’ensemble de la planète. Mes pensées et mes prières vont aux nombreuses victimes. Le Gabon affiche sa solidarité« , a indiqué le président gabonais, Ali Bongo.

D’autres pays, dont la Gambie, l’Algérie, le Maroc, la Somalie et l’Ethiopie ont transmis leurs messages de condoléances au président Erdogan suite à ce séisme de magnitude 7,7 qui a frappé lundi la province de Kahramanmaras au sud de la Turquie.

D’autres pays ont annoncé l’envoi de secouristes pour aider à sauver les personnes encore ensevelies sous les décombres. AA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter