La Fête de la Francophonie en Corée 2023 dévoilée par la présidence québécoise

SEOUL, 20 fév. (Yonhap) — La programmation de la Fête de la Francophonie 2023 en Corée, qui aura lieu le mois prochain, a été dévoilée lors d’une réception organisée ce lundi soir à l’ambassade du Canada par la présidente du Conseil de promotion de la Francophonie en Corée, Geneviève Rolland, qui est également cheffe du Bureau du Québec à Séoul.

Dans le pays depuis hier, la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Martine Biron, était l’invitée d’honneur de cette soirée qui a vu également la présence de membres du groupe des ambassadeurs francophones. Les mots de bienvenue ont été prononcés par Rouslan Kats, chargé d’affaires de l’ambassade du Canada, qui a souligné et remercié « la vision, le leadership, le dynamisme, la créativité et l’amitié » de la cheffe du poste québécois.

La Fête de la Francophonie 2023 débutera avec un Festival culinaire francophone le 18 mars (de 17h à 22h) au KOTA à Insa-dong, qui sera suivi de la Francophonie dans les universités : université féminine de Séoul le 20 mars, université féminine de Sookmyung le 22 et université nationale de Séoul le 23.

L’autrice jeunesse québécoise Josée Bisaillon, qui a écrit et illustré « Reviens sur terre Esther ! », fera une intervention le 22 mars à la Bibliothèque nationale pour enfants et le romancier sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, gagnant du prix Goncourt 2021 pour « La plus secrète mémoire des hommes », donnera une conférence le 24 mars à la Bibliothèque nationale de Corée.

Cette semaine de la Francophonie sera clôturée en musique avec un concert gratuit de l’artiste français Bastien Lanza. Il aura lieu le 24 mars de 18h à 20h à Seocho, non loin du quartier français de Séoul. Le programme complet sera disponible dès demain sur le site suivant : www.francophonie.or.kr.

Geneviève Rolland a souligné qu' »en 2023, nous continuerons bien sûr à travailler ensemble à promouvoir la langue française et les valeurs de la Francophonie ». « La culture francophone, sa musique, son cinéma, sa gastronomie et sa littérature seront à l’honneur lors de la semaine de la Francophonie mais aussi dans les mois qui suivront.« 

L’ambassadeur de France, Philippe Lefort, a salué la présidence québecoise en disant à Yonhap qu’elle « est extrêmement active, enthousiaste, avec cette capacité d’inventivité et d’initiative qui est inhérent aux Québécois et que nous admirons beaucoup« .

Le Conseil de promotion de la Francophonie en Corée regroupe les ambassadeurs des pays membres et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en poste dans le pays. Lancé en décembre 2015, il se réunit régulièrement. Le Québec en assure la présidence cette année et l’ambassade de France a en charge le secrétariat.

Sur le territoire coréen, environ 50.000 personnes apprennent la langue française chaque année dans plus de 50 départements universitaires, 120 établissements scolaires, ainsi que dans des instituts privés et les Alliances françaises. Il est à rappeler aussi que la république de Corée a rejoint l’OIF en tant que membre observateur en novembre 2016. Xavier Baldeyrou

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter