La Chine appelle la communauté internationale à mieux soutenir la République centrafricaine

NEW YORK, 21 février (Xinhua) — Dai Bing, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations unies, a exhorté mardi la communauté internationale à renforcer son soutien à la République centrafricaine (RCA) pour l’aider à parvenir à une paix et une sécurité durables.

Selon l’envoyé chinois, qui a souligné l’importance de mettre pleinement en œuvre l’accord de paix, la RCA a dernièrement enregistré des résultats majeurs dans l’avancement du processus de paix, le renforcement de la gouvernance de l’Etat et la promotion du développement et de la reconstruction, et c’est pourquoi la communauté internationale doit intensifier son soutien pour aider le pays à parvenir à une paix et une sécurité durables dans une période critique de transition du maintien de la paix à la consolidation de la paix.

Notant aussi devant le Conseil de sécurité de l’ONU que la dissolution de quatre groupes armés à la fin de l’année dernière a marqué une étape importante dans le processus de paix, M. Dai a ajouté que la Chine appelait les autres groupes armés à rejoindre sans délai le dialogue politique et le processus de désarmement.

Par ailleurs, a-t-il noté, les élections locales prévues pour cette année seront capitales pour la consolidation de la paix. En conséquence, la communauté internationale doit apporter son soutien pour assurer le bon déroulement des élections, respecter la souveraineté de la RCA, et l’aider à suivre une voie de développement adaptée à ses propres conditions, a-t-il déclaré.

Il est aussi nécessaire de réduire la menace des groupes armés, a poursuivi l’envoyé chinois.

Pour sa part, a assuré M. Dai, la Chine soutient les efforts du gouvernement centrafricain pour sauvegarder la sécurité nationale conformément à la loi et exhorte les parties concernées à cesser les violences. La communauté internationale doit quant à elle se concentrer sur l’assistance aux efforts de la RCA pour mettre en œuvre la politique de défense nationale, construire un secteur de la sécurité professionnel, efficace et fort, et faire face aux nouvelles menaces à la sécurité.

Enfin, a-t-il déclaré, les mesures de sanction du Conseil de sécurité, qui ont un impact sur la capacité de sécurité du pays, doivent être complètement levées.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter