Kinshasa: des miliers de ménages des quartiers ouest accèdent à l’eau potable

  Le 23 février 2023 restera une date historique pour tous les membres du Conseil d’administration et l’ensemble des travailleurs de la Regideso SA qui viennent de gagner le pari de la concrétisation à Kinshasa de la vision sociale du Chef de l’Etat, en donnant de l’eau potable à la population résidant dans la partie ouest de la capitale. Cette dernière a souffert de pénurie d’eau potable durant des décennies.

En ce  jour mémorable,  la grande communauté de la Regideso SA qui tient coûte que coûte à assurer la satisfaction de la clientèle par la mise à la disposition des abonnés de l’eau potable de qualité meilleure,  en quantité suffisante, expriment leurs sentiments de profonde gratitude à l’endroit du Président de la République, Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo  qui, non seulement leur a fait l’honneur de présider la cérémonie de pose de la première pierre de lancement des travaux le 23 décembre 2019 et qui vient en ce jour inoubliable de jeudi 23 février, de procéder à l’inauguration du premier module de 110.000 m3/jr du Complexe industriel de traitement d’eau de Binza/Ozone.

transformer la regideso sa pour l’acces durable a leau potable

Une cérémonie haute en couleur au cours de laquelle, le DG David Tshilumba Mutombo a exprimé la détermination de la nouvelle équipe dirigeante de cette entreprise de transformer la Regideso SA, en vue, de l’accès durable de tous à l’eau potable et d’offrir à la clientèle et l’ensemble des populations de la RDC, des services de desserte en eau potable modernes et de qualité.

A cette occasion, le patron de la Regideso SA a  annoncé le lancement à partir du samedi 25 février 2023,  de la première phase du paiement par banque et en ligne des factures de consommations d’eau potable. Ensuite, le DG David Tshilumba a  exhorté les abonnés au prompt paiement de leurs factures, au respect des dispositions légales sur les servitudes pour éviter les catastrophes du genre vécue récemment au quartier ozone dans la commune de Ngaliema.

110.000 m3/j pour plus de 70 millions usd

Le numéro 1 de la Regideso SA  a indiqué que les travaux de  construction de ce complexe industriel de traitement d’eau ont été réalisé par l’entreprise chinoise Weihai international Economic and Technical Cooperative « WIETC » qui a été sélectionnée conformément aux procédures de passation des marchés de la Banque mondiale.  Le premier module de 110.000 m3/jour avec plus de 70 millions de dollars  comprend les ouvrages tels qu’une station de prise comprenant le pompage de l’eau brute et un complexe électrique ; une tour d’arrivée et de répartition d’eau brute construite pour une capacité totale de l’usine de 330.000 m3/jour ; les installations de la chaine de traitement pour une première phase de 110.000 m3/j comprenant les floculateurs, les décanteurs, le filtre à sable et le réservoir d’eau traitée ; le bâtiment de stockage des produits chimiques, le module de chlore, la laboratoire ainsi que la salle de contrôle. 

Selon le patron de la Regideso, l’eau brute alimentant cette station est prélevée à partir du fleuve Congo à une distance de 75 m à partir de la station de pompage de la prise. Il estime qu’avec l’inauguration du premier module de l’ozone, 12 quartiers de la commune de Ngaliema, une grande partie de la commune de Kintambo, 4 quartiers de la commune de Selembao et 3 quartiers de Mont-Ngafula auront accès à l’eau potable de manière régulière.

« l’eau potable, c’est la longue vie »

Tandis que les communes de Bandalungwa, Kasa-vubu, Bumbu, Makala, Kalamu et une partie de Selambao seront alimentées à la fin du deuxième module dont les travaux ont déjà commencé.

David Tshilumba a enfin remercié et félicité les autorités et l’ensemble des travailleurs de la Regideso SA qui, dans une synergie à l’unisson, ont apporté chacun,  une contribution subséquente à la réalisation de ce grand chef- d’œuvre que le Chef de l’Etat vient d’inaugurer ce jour. « L’eau c’est la vie. L’eau potable c’est la longue vie. De l’eau potable pour tous. Ensemble, nous construisons un monde meilleur par des changements positifs  dans la fourniture de l’eau potable pour tous ! », a conclu le DG David Tshilumba Mutombo qui avait à ses côtés le DGA Jean-Bosco Muaka Indele. 

La construction de complexe industriel de traitement d’eau de l’ozone est financée par la Banque mondiale à travers le projet Cep-o/Régideso.         Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter