Des leaders musulmans, chrétiens et juifs aux États-Unis prient pour les victimes des séismes

Des chefs religieux musulmans, chrétiens et juifs se sont réunis mardi dans la capitale américaine Washington D.C. pour un service de prière pour les victimes des tremblements de terre dévastateurs de la semaine dernière en Turquie et en Syrie.

Le service a été organisé par Elpidophoros, l’archevêque grec orthodoxe d’Amérique, à l’université de Georgetown.

« En tant que personne née et élevée en Turquie, où j’ai passé la majeure partie de ma vie, je suis profondément ébranlé par l’ampleur des pertes« , a déclaré l’archevêque.

Ont assisté à l’événement l’ambassadeur de Turquie aux États-Unis Hasan Murat Mercan, le conseiller des services religieux de l’ambassade Bilal Kuspinar et Nurullah Celebi, l’un des imams du Diyanet Center of America, ainsi que l’évêque Denis J. Madden de l’archidiocèse de Baltimore, Mor Dionysius John Kawak et l’archevêque Vicken Aykazyan de l’Église apostolique arménienne.

Le rabbin Richard Marker du Comité juif international de dialogue interreligieux et Jason Isaacson de l’American Jewish Committee étaient également présents.

L’ambassadeur Mercan a exprimé sa gratitude pour le soutien apporté aux zones touchées par le tremblement de terre.

Au moins 35 418 personnes ont perdu la vie à la suite des deux forts tremblements de terre qui ont secoué le sud de la Turquie le 6 février, a déclaré mardi le président Recep Tayyip Erdogan.

Les secousses de magnitude 7,7 et 7,6 étaient centrées sur Kahramanmaras et ont frappé neuf autres provinces: Hatay, Gaziantep, Adiyaman, Malatya, Adana, Diyarbakir, Kilis, Osmaniye et Sanliurfa. Plus de 13 millions de personnes ont été touchées par les tremblements de terre.

Plusieurs pays de la région, dont la Syrie et le Liban, ont également ressenti les fortes secousses qui ont frappé la Turquie en l’espace de moins de 10 heures.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter