Charles Mudiay redonne l’espoir aux agents et prestataires de la CNSS pour 2023

Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Charles Mudiay Kazadi, entend donner un nouveau départ dans la gouvernance de l’administration et l’épanouissement de chaque cadre et agent en 2023. Son souhait est de voir les conditions des travailleurs et la prise en charge des prestataires s’améliorer davantage. Dans sa vision qui consiste à placer au centre le capital humain, le patron de la CNSS projette  des mesures visant à lutter contre toute forme d’antivaleurs et à promouvoir des valeurs qui caractérisent tout organisme de prévoyance sociale.

La tradition a été respectée à la Caisse nationale de sécurité sociale. Les agents et cadres de cet établissement public se sont réunis, le vendredi 24 février dernier, au parvis du parking de la caisse bien aménagé pour la cérémonie d’échange de vœux de nouvel an 2023. Le DG Charles Mudiay Kazadi était entouré de tout son staff dirigeant, du représentant de la ministre du Travail et Prévoyance sociale ainsi que des partenaires. 

Dans pareille circonstance, il est de coutume de brosser un bilan de l’entreprise pour l’année écoulée afin de mieux projeter l’avenir. Le DG Charles Mudiay Kazadi n’a pas dérogé à la règle. 

A ce jour, a-t-il souligné, la CNSS est relativement bien gérée. Sur le plan financier, les soldes des comptes consolidés affichent un niveau satisfaisant. Les dettes envers les tiers ont été sensiblement réduites, les réserves et placement de sécurité sociale ont connu une croissance depuis la mise en application de la loi relative au régime général de la sécurité sociale en janvier 2019. Les chiffres relatifs à la production et aux recettes de l’année 2022 ainsi que la situation du guichet unique et de recouvrement des prestations sociales demeurent en hausse.

Malgré les performances réalisées, Charles Mudiay promet de ne pas baisser les bras. ‘’Cette embellie ne doit pas occulter les enjeux de l’heure, notamment la maximisation des recettes en vue d’améliorer la prise en charge des bénéficiaires des prestations sociales et la réalisation des investissements d’utilité socioéconomique.  La caisse va continuer la mise en place d’une politique d’investissement des fonds des réserves de la sécurité sociale. Ce n’est pas tout.  La CNSS va procéder à l’’autopsie des biens immobiliers et à la réhabilitation et la construction des bâtiments.

« DISPOSER D’UN PERSONNEL PERFORMANT »

Conformément à la réforme engagée par la CNSS à travers la loi 2016 qui a eu un impact sur des structures organiques de la CNSS, la Directeur général projette d’informatiser la gestion des ressources humaines. L’objectif est de l’adapter aux exigences de la réforme, réfléchir à un nouveau cadre organique. 

Charles Mudiay a salué la nouvelle convention ‘’plus généreuse que la précédente’’, fruit d’amples négociations avec la délégation syndicale. Tout en reconnaissant que des frustrations subsistent dans le chef des travailleurs, le patron de la CNSS redonne l’espoir aux agents qui sont dans leur droit. ‘’Je voudrais vous assurer de la ferme volonté de la direction générale de donner des réponses aux  cas qui s’avéreront fondés’’. Il accorde une place de choix au capital humain car, selon lui : ‘’chaque agent de la CNSS est un élément précieux car il possède des connaissances, des aptitudes et puis un savoir-faire’’. A ce titre, il promet qu’il sera regardant : «je veillerai à ce que chacun soit épanoui et valorisé pour garantir la qualité de vie au travail. Notre but est de disposer d’un personnel performant ‘’. Il a invité les uns et les autres à mettre en œuvre de bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines dont dispose la caisse.

« Gare à toute forme d’antivaleurS »

Le DG Charles Mudiay n’est pas allé sur le dos de la cuillère pour mettre en garde contre tous les maux de nature à nuire au bon fonctionnement de la caisse tant sur le plan national qu’au-delà des frontières. Son souhait est de mettre en place toutes les mesures nécessaires visant à lutter contre les antivaleurs quelle que soit leur forme et à promouvoir des valeurs qui caractérisent tout organisme de prévoyance sociale. «Nous ne pouvons pas faire rayonner cette institution à l’échelle régionale et internationale en prônant le tribalisme, le favoritisme, la discrimination, la corruption, la fraude, la malversation financière et la brimade des droits des agents’’, a souligné le DG

Difficultés 

Tout n’est pas que rose à la CNSS. Le DG a relevé quelques difficultés qui subsistent encore notamment  en ce qui concerne les recouvrements des cotisations sociales, particulièrement auprès des entreprises publiques et des certains organismes internationaux et ambassades.

Le Directeur des ressources humaines, Kalambayi Opola Auguy, a rappelé au personnel la mission de la CNSS notamment celle de garantir  l’ensemble des assujettis du régime de sécurité sociale de la jouissance de tout leur droit. Il a insisté sur le fait que l’environnement institutionnel dans lequel évolue la CNSS exige du personnel plus de compétences et plus d’efforts en vue de faire rayonner la sécurité sociale en RDC, dans la région et dans le monde.              Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter