Quand les deux frères aînés revisitent leur défunt cadet*

À toi, notre petit frère: 

Toi, qui étais l’amoureux de la nature. L’homme de la terre, tu aimais tellement la nature, les animaux, et surtout l’élevage. Nous nous souvenons de toi, comme celui qui était tout le temps entouré de natures vivantes: poules, pigeons et bien d’autres animaux souvent à tes côtés. 

Une chose qui nous interpelle une fois, chez toi, était sa plantation de raisins. Dans sa parcelle, Franck avait planté des raisins et cela poussait véritablement bien. Lui et sa main verte avaient réussi à faire planter des raisins en plein Congo, alors que la pousse de ce fruit dans une terre riche comme la nôtre est pratiquement impossible. Cet exemple illustre bien le jeune homme et ensuite l’homme courageux et téméraire que tu fus. 

Petit, tu étais un petit garçon rebelle, mais surtout taquin, tu cherchais ta place en tant qu’enfant du milieu. Nous nous souvenons de ton sens de l’humour, tu aimais tellement me faire des blagues ! Et ce depuis tout petit, ce qui nous a valu quelques querelles. Notamment pour les bons haricots de notre maman. Mais nous nous arrêterons là. Gardons certains secrets entre frères. 

Quel homme intelligent et courageux tu étais ! Chaque 1er août (journée dédiée aux morts en RDC), Franck était le premier au cimetière de notre chère maman Nelly. 

Ta créativité, tu avais tellement de projets, de bonnes idées et parfois des plus farfelus; tu tournais tes idées vers le business. Oh oui, tu avais le sens des affaires ! Voilà ce dont nous nous souvenons de toi. Le ciel était ta seule limite. Franck avait une phobie particulière, celle des avions. Il était hors de question pour lui de monter dans un avion. Et pourtant, tu étais souvent dans ton univers, discret et parfois réservé, tu étais un homme calme en bon enfant avec ton entourage. 

De ta naissance, jusqu’au départ pour tes études à Brazzaville, nous avons vécu ensemble dans la même maison. Ensuite, nous avons grandi, tu es allé à Brazzaville pour poursuivre tes études, pendant 4 ans. 

Un fait marquant sur notre petit frère était son affectueuse relation avec ses neveux et nièces. Il n’y a de secret pour personne: sa nièce préférée, sa fille chérie est Nadège. Il parlait d’elle partout. Tous deux avaient ce lien très spécial, complètement fusionnel. Et même du côté de Nadège, on sentait ce lien réciproque. Tout simplement un père et sa fille. 

À toi, notre petit frère, repose en paix à coté de notre chère maman.

*Franck Bongo était le troisième d’une famille de cinq enfants. Ses deux frères aînés s’appellent Jean-Marie et Victor Bongo

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort