Palestine: les pays musulmans réaffirment la centralité du Comité Al-Qods présidé par le Roi Mohammed VI

Le comité exécutif de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a souligné, mardi à Djeddah, la centralité du rôle du Comité Al-Qods, présidé par le roi Mohammed VI, pour faire face aux pratiques dangereuses des autorités d’occupation israéliennes dans la ville d’Al-Qods Acharif.

Dans un communiqué sanctionnant les travaux de sa réunion extraordinaire, le Comité a également salué le rôle joué par l’agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, présidée par le Souverain.

 Le Maroc était représenté à cette rencontre par l’ambassadeur du Royaume auprès du Royaume d’Arabie saoudite, représentant permanent du Royaume auprès de l’OCI, Mustapha Mansouri, et son adjoint, Othmane Raho.

 La réunion a réaffirmé que la mosquée Al-Aqsa, avec toute sa superficie de 144 dounams, est un pur lieu de culte pour les musulmans, protégé par le droit international et son statut historique et juridique, soulignant que le département des Dotations d’Al Qods et des affaires de la mosquée Al-Aqsa, relevant du ministère des Dotations, des lieux saints et des affaires islamiques de la Jordanie, est l’autorité autorisée à gérer les affaires de la mosquée bénie Al-Aqsa.

Le Comité a appelé les États membres de l’OCI à déployer des efforts sérieux pour protéger la Ville sainte occupée et ses lieux sacrés, en particulier la mosquée bénie Al-Aqsa, Al Qods Acharif, et son peuple, et à le défendre face aux tentatives illégales de modifier la composition démographique, l’identité et la situation juridique et historique actuelle, condamnant les sanctions imposées par les autorités d’occupation israéliennes contre le peuple palestinien, ses responsables et les organisations civiles palestiniennes.

 Il a également souligné la nécessité de faire face à ces mesures et de soutenir le peuple palestinien dans sa juste lutte, appelant les États membres à mobiliser leurs moyens afin de renforcer les capacités de l’État de Palestine, à intensifier les efforts et à coordonner leurs positions dans les manifestations internationales.

 Le Comité a affirmé son suivi continu de tous les développements liés à Al-Qods, en particulier la Sainte mosquée, et de prendre les mesures appropriées à cet égard, conformément aux décisions des congrès du Sommet islamique et des Conseils des ministres des Affaires étrangères. Par Le360 (avec MAP)

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter