Le Pr Théophile Mbemba dote le CNPAF-RDC d’une cartographie d’aliments locaux

Le Comité national pour la promotion de l’agriculture familiale (CNPAF-RDC) dispose désormais d’une cartographie de la production d’aliments locaux et traditionnels.  Œuvre du prof Théophile Mbemba Fundu, ce répertoire va permettre à cette plateforme de la société civile paysanne d’avoir un document de référence dans le cadre de sa campagne dénommée « Authenticité alimentaire ».

Pour mener à bon port sa campagne dénommée « Authenticité alimentaire« , lancée en novembre 2022 à Kinshasa,  le CNPAF-RDC a estimé qu’il devait disposer d’une cartographie afin d’avoir une vue globale des sites de production et d’un répertoire d’aliments locaux traditionnels. C’est dans cette optique qu’il a fait appel au prof Théophile Mbemba qui a réalisé une étude.

L’initiative du CNPAF-RDC de se doter d’une cartographie va permettre à cette plateforme de se mettre en phase avec les autres pays africains. Dans le cadre de sa campagne africaine pour la valorisation des cultures et systèmes alimentaires africains, l’Alliance africaine pour la souveraineté alimentaire (AFSA) avait lancé un projet baptisé : « My food is African » (Mon aliment est africain, NDLR).

Etant membre de cette alliance, le CNPAF a négocié et obtenu de l’AFSA, un projet de sensibilisation des communautés pour la valorisation des aliments locaux adaptés sains et nutritifs. Il a estimé qu’il devait l’adapter au contexte congolais. C’est pourquoi, le projet est intitulé : « Authenticité alimentaire « , dont découle l’étude menée par Théophile Mbemba sur la cartographie de la production des aliments locaux et traditionnels en RDC.

Des systèmes alimentaires authentiques pour la RDC

Cette campagne « Authenticité alimentaire« ,  vise à susciter des politiques favorables pour des systèmes alimentaires écologiques et authentiques pour la RDC.  A travers cette campagne, le CNPAF entend informer  consommateurs et producteurs sur les systèmes alimentaires sains et appropriés pour les africains en général et pour les Congolais en particulier.

L’une des priorités soulignée lors du lancement de cette campagne a été de produire le répertoire des aliments traditionnels, avec leurs zones de production et à la limite, leurs valeurs nutritives. C’est pour répondre à cette recommandation que le CNPAF-RDC a demandé au professeur Théophile Mbemba de réaliser la cartographie de la production des aliments locaux et traditionnels en RDC.

valider la cartographie et la feuille de route

Le CNPAF a prévu un atelier de restitution de cette cartographie ce vendredi 27 janvier avec comme objectif de partager les résultats de cette étude. Il est aussi question de susciter les débats et les orientations en faveur de la valorisation des aliments locaux dans les différents politiques et programmes de sécurité alimentaire. Au finish, les parties prenantes auront à valider la cartographie ainsi que la feuille de route pour le plaidoyer en faveur de la promotion et la valorisation de la production des aliments locaux.

Le CNPAF est une plateforme de la société civile paysanne œuvrant dans la promotion de l’agriculture familiale en RDC. Elle réunit les trois principales faitières nationales des producteurs agricoles en RDC. Il s’agit de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (Conapac), de l’Union des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs du Congo (Unagrico) et de la Confédération paysanne du Congo Copaco). Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter