La RDC parle d’un acte de guerre et promet de défendre son territoire

Le Gouvernement congolais a réagi vigoureusement en condamnant et en dénonçant fermement l’attaque perpétrée contre l’un de ses avions de chasse, Sukhoi-25, par l’armée rwandaise hier mardi 24 janvier, alors qu’il entamait son atterrissage sur la piste de l’aéroport international de Goma. Dans un communiqué officiel, le Gouvernement,  qui affirme que l’aéronef n’a nullement survolé l’espace aérien rwandais, dit se réserver le droit légitime de défendre son territoire national et ne pas se laisser faire.

Le Gouvernement note que l’attaque de son avion de chasse s’ajoute à l’offensive déclenchée hier matin par l’armée rwandaise vers Kitchanga que l’armée loyaliste a immédiatement repoussée. Considérée comme un acte de guerre, cette énième attaque du Rwanda est pour le Gouvernement une action délibérée d’agression visant à saper les efforts en cours dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi.

La RDC appelle la communauté internationale à plus de pression sur le Rwanda et le M23 pour qu’ils mettent fin à leurs violences, alors que le Gouvernement est en voie de lancer des opérations d’enrôlement des électeurs au Centre et dans l’Est du pays. Kléber KUNGU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort