Hérita Ilunga charge la Fécofa:  » On ne peut pas parler du futur du football sans prioriser les jeunes »

L’ancien international congolais et  actuel président de l’Union des footballeurs du Congo (UFC), Hérita Ilunga a jugé inconcevable le fait que la Fédération congolaise de football association (Fecofa) puisse retirer la sélection des moins de 17 ans du tournoi de l’Union des fédérations d’Afrique centrale (Uniffac). Une compétition qualificative à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de la spécialité.

« On ne peut pas parler du futur du football et éventuellement de son rayonnement sans prioriser les jeunes et préparer toutes les catégories « , a-t-il écrit sur son compte Twitter.

  » Des problèmes d’organisation et de gestion » qui vont  » priver nos jeunes frères de compétition et de rêves« , a-t-il ajouté.

Selon l’ancien capitaine des Léopards, c’est « La plus importante (catégorie) en matière de développement puisque c’est la première compétition internationale« .

Hérita Ilunga regrette également que les Léopards des U17 n’aient jamais pris part à une phase finale de cette catégorie et au pire des cas, aujourd’hui être incapables de participer à une phase éliminatoire.

« Que les U17 de la RDC ne soient pas présents à la CAN est devenu une habitude (la RDC n’a jamais participé à cette compétition), mais qu’on ne soit même plus capable de participer à une phase de qualification, ça devient préoccupant, révoltant et triste à la fois. Surtout pour un pays présenté comme un des plus grands potentiels africains« , a-t-il déploré.

VIVEMENT UN NOUVEAU LEADERSHIP

Vivement l’avènement d’une  » vision moderne et ambitieuse pour le football congolais, incarnée par un nouveau leadership « , a-t-il fait savoir.

 La Fecofa a décidé du retrait de la sélection U17 du Tounoi zonal de l’Uniffac prévu à Limbe au Cameroun. Après un test IRM pour déterminer les vrais âges des joueurs, seuls 15 joueurs ont été validés. Les démarches d’obtention des passeports n’ont pas abouti pour 10 joueurs. D’où l’ impossibilité de se retrouver à Douala pour la sélection nationale, le mardi 10 janvier dernier.

Hérita Ilunga est pressenti comme candidat à la présidence de la Fecofa pour incarner le changement. Plusieurs fois annoncées, les élections au niveau de l’instance faîtière du football ont été maintes fois reportées. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort