Gilbert Kabanda échange avec l’ambassadeur Jo Indekeu pour faire profiter au Congo de l’expertise belge

Gilbert Kabanda vulgarise le document sur la nouvelle politique de défense congolaise via une série d’échanges avec différents partenaires africains et d’autres pays à travers le monde. Question pour la RDC d’avoir aussi ses propres attachés de défense dans ces pays.

C’est dans ce cadre que le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, Gilbert Kabanda, a échangé sur cette question, le mercredi 25 janvier, avec l’ambassadeur belge, Jo Indekeu pour que le Royaume de Belgique apporte son expertise militaire à la RDC. Il était accompagné avec l’attaché de défense belge accrédité à Kinshasa.

Le Congo se donne une nouvelle vocation, celle de mener désormais une diplomatie de défense offensive. Une façon de changer le narratif en matière de défense du territoire national. D’autant plus que ce pays à la dimension d’un continent, est entouré de neuf pays voisins, dont certains ne le laissent pas en paix.

« Tour à tour, Gilbert Kabanda lance les invitations à différents diplomates de haut rang et attitrés à venir apporter leurs contributions dans ce domaine aux fins de la mise en expérimentation aux chaînes de cette nouvelle politique naissante. Les Congolais d’ici et d’ailleurs ont le droit de connaître cette nouvelle donne dans le fonctionnement de l’Armée nationale. Il s’ agit de l’un de grands chapitres inscrits également en lettres d’or dans la nouvelle politique de défense qui vient combler ce grand vide de depuis l’accession de notre pays à l’indépendance« , renseigne la Cellule de communication du ministère de la Défense nationale et Anciens combattants.

 Certaines portions du territoire dans la partie orientale de la RDC sont sous la coupe de groupes armés, tant nationaux qu’étrangers, dont le M23, depuis plus de deux décennies.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) combattent ces Forces négatives pour restaurer la paix dans ce coin de la République.   Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter