Festival Amani : habituellement organisé à Goma, élargi à Bukavu

La 9ème édition du festival Amani qui est habituellement organisé à Goma au Nord-Kivu, sera  élargi à Bukavu au Sud-Kivu en République démocratique du Congo du 10 au 12 février prochain, a annoncé, vendredi, le directeur de ce festival, Guillaume Bisimwa.

 » Le gouvernement provincial du Nord-Kivu nous a demandé de ne pas tenir les trois jours de concert du festival à Goma car la probabilité qu’un incident sécuritaire se produise est très élevé au regard de la situation d’insécurité aux environs de Goma « , a-t-il dit.

Et d’ajouter :  » Dans ce contexte d’incertitude, et dans l’impossibilité de dégager une nouvelle date à Goma dans les prochains mois, nous avons estimé qu’il n’était pas opportun de reporter le festival 2023. Les autorités provinciales nous ont néanmoins encouragés à poursuivre l’idée d’une délocalisation pour cette édition dans une ville présentant des meilleures conditions, notamment sécuritaires. Elles nous ont assurés de leur soutien et de leur accompagnement « .

 » Dans le but de ne pas interrompre pour une deuxième fois la marche de ce festival, au risque de perdre une opportunité de plaidoyer pour la paix et la stabilité dans la région, d’estomper l’engagement de certains acteurs qui appuient le festival, le Conseil d’administration et la direction du Festival Amani en consultation avec les responsables des commissions des bénévoles et des partenaires ont décidé de tenir les activités de cette 9ème édition du Festival Amani à Goma et à Bukavu. De la sorte, nous poursuivons notre lutte contre la peur et des divisions et promouvons haut et clair notre message de vivre ensemble, de paix et d’espoir au travers la musique, l’entrepreneuriat et le volontariat « , a-t-il renchérit.

Les trois jours de ce festival sont repartis de la manière suivante : les concerts se tiendront aux centres culturels Ndarho, EKA, Mosaïque ainsi que les événements culturels FESTIRAS, BAK EVENTS à Bukavu au Sud-Kivu. Par ailleurs, le concours d’entrepreneuriat, les résidences artistiques et les rencontres des bénévoles se tiendront à Goma au Nord-Kivu.

 » Cette décision difficile au regard du timing, des défis organisationnels, de la tradition d’avoir le Festival Amani uniquement à Goma est un élan de partage, de résilience, de renforcement, de solidarité et d’espoir de Goma vers Bukavu et sans doute, comme toujours, de Goma vers le monde « , a souligné M. Bisimwa.

Le festival Amani est un cadre pour entreprendre la paix dans la région de Grand Lac

 » Notre message est simple et clair, nous faisons ce festival pour offrir aux jeunes et aux adultes de l’Est de la RDC, et de la région des Grands Lacs une occasion de rêver, d’espérer, de s’évader et d’entreprendre pour la paix et le bien-être d’un pays, et d’une sous-région aux quotidiens violents, traumatisants et désespérants. Ce festival est né à Goma par et pour les jeunes et âmes courageuses de cette ville. C’est une autre façon pour cette ville brisée et meurtrie, courageuse et innovante de résister à la peur, au désespoir, au cynisme et à la fatalité et d’envoyer un message d’espoir à la région, au continent et au monde « , a déclaré le directeur Guillaume Bisimwa.

 » Cette 9ème édition a pour thème :  » Du bénévolat au service de la communauté « . Le festival Amani est un élan de partage, de renforcement et de résistance pour que Goma retrouve sa dixième édition de 2024 avec plus de reconnaissance, de fierté, d’engouement et de partage « , a-t-il souligné, avant d’ajouter :  » nous continuerons durant cette neuvième édition et la dixième, de célébrer nos bénévoles de Amani mais aussi ces millions d’âmes de la ville et de la région qui se mettent de manière désintéressée au service des plus vulnérables, au-delà de leurs souffrances « .

La 8ème édition du Festival Amani était lancée le 4 févier 2022 et s’est clôturée le 6 février 2022 dans les installations du village Ihusi, à Kituku dans la ville de Goma. Cette édition intervient après le report, puis l’annulation en 2021 des suites de la crise sanitaire de Covid-19 et elle avait comme particularité la prestation de l’artiste musicien Roga Roga de la République du Congo, rappelle-t-on. ACP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort