RDC : le voyage du Pape François confirmé du 31 janvier au 3 février 2023

C’est confirmé. Le Pape François sera en visite en République démocratique du Congo du 31 janvier au 3 février 2023. Au regard du programme officiel, le Souverain Pontife va se limiter à Kinshasa. Il ne se rendra plus à Goma, dans la province du Nord-Kivu, comme initialement prévu, renseignent des sources proches du Nonce apostolique citées par Vatican News.

Le comité organisateur prévoit une visite de courtoisie de l’autorité pontificale le 31 janvier à la présidence de la République. Dès son arrivée dans la capitale en effet, le Pape François compte s’entretenir avec Félix Tshisekedi avant son discours devant les autorités locales, la société civile et le corps diplomatique.

Le lendemain, le 1er février, le successeur de Saint Pierre va célébrer sa toute première messe en République démocratique du Congo, dans la matinée à l’aéroport Ndolo. Le numéro un du Vatican aura, par la suite, des entretiens avec des jeunes et des catéchistes congolais.

Des prières avec les consacrés

Le souverain pontife s’attend, dans la même journée, à s’entretenir en privé avec les jésuites du Congo, au terme de la rencontre de prière avec les prêtres, les diacres, les personnes consacrées et les séminaristes.

Le Pape François bouclera son périple en RDC le 3 février avec un entretien avec les évêques congolais. Il prendra ensuite l’avion pour Djouba, la capitale du Soudan du Sud, où il va séjourner du 3 au 5 février avec l’archevêque de Canterbury, chef spirituel de l’Eglise d’Angleterre et du modérateur de l’assemblée générale de l’Église d’Écosse.

Espoir après report

Prévue du 2 au 5 juillet 2022, la visite du Pape dans les deux pays était reportée pour des raisons de santé. Aujourd’hui reprogrammée, cette visite suscite de l’espoir auprès de nombre de chrétiens catholiques de la RDC.

L’ajournement du voyage était annoncé au moment où l’on s’y attendait le moins. Toute la logistique avait été mobilisée pour la réussite de ce périple. Déployés le long de grandes artères de la capitale et dans la ville de Goma, des banderoles et des panneaux publicitaires à l’effigie du Pape annonçaient la date de son arrivée. Et un podium était en plein construction au niveau de Ndolo où devrait être dite la messe.

L’on ose croire que, cette fois, on n’assistera plus à un autre report du voyage du Souverain pontife réclamé par tous, spécialement  les chrétiens catholiques du Congo.           Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter