Les jeunes du Grand Kivu et de la diaspora décernent à Vital Kamerhe le diplôme d’Ambassadeur de la paix

Les Jeunes du Grand Kivu et de la diaspora viennent de décerner à Vital Kamerhe, le diplôme d’Ambassadeur de la paix. Ce choix a fait l’unanimité des participants au Sommet des jeunes du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema qui se sont réunis la semaine dernière à Goma, rapporte un communiqué de presse envoyé hier lundi 26 décembre à la rédaction de  »Forum des As ».

 Selon ce communiqué élaboré par le comité organisateur dudit Sommet, Vital Kamerhe a été choisi au regard de ses nombreux efforts et de  »son engagement pour ramener la paix dans la partie Est du pays (cas de la tournée AMANI) ». Sa désignation est intervenue sous forme d’un plébiscite lors de la clôture de ce forum qui s’est tenu le jeudi 22 décembre dernier dans le chef-lieu du Nord-Kivu.

Nombre de participants à ces assises ont tenu ainsi à honorer voire à couronner  »certaines personnalités de la région qui se sont distinguées par leur engagement citoyen ». Et pour ce faire, ils leur ont décerné des titres de mérite pour les encourager à persévérer sur la bonne voie.

Julien Paluku,  »meilleur ministre du Kivu »

Outre le président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), les participants au Sommet ont jeté leur dévolu sur l’ancien gouverneur du Nord-Kivu,  Julien Paluku Kahongia, plébiscité  »meilleur ministre du grand-Kivu ». Pour sa part, Hubert Furuguta a été désigné  »meilleur député de Goma ».

L’honorable Foka Mike a reçu le diplôme de  »meilleur député provincial du Sud-Kivu’‘, renseigne le comité organisateur. Et Michel Lubala Mungereza, celui du ‘‘bon citoyen de la diaspora ». Dans le domaine des affaires, les délégués de la Jeunesse du Grand Kivu et de la diaspora ont porté leur choix sur Bahati Bernard  en lui décernant le diplôme de  »meilleur jeune entrepreneur de Goma ». Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. Plusieurs autres personnalités ont été honorées lors de la cérémonie de clôture du Sommet.

Focus sur l’insécurité DANS l’Est de la RDC

Axées sur le thème « La jeunesse face à ses responsabilités« , ces assises ont été organisées sous la houlette de l’ASBL Action pour le développement et la promotion de la paix (ADPP). Ce grand forum de réflexion des jeunes du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema s’est matérialisé grâce au concours de trois Congolais de la Diaspora, en l’occurrence Eddie Bulongo (Danemark), Germain Byadunia (Australie) et Michel Lubala Mungereza (Etats-Unis), en étroite collaboration avec Gibron Irenge Musanganya (RDC), membre du comité directeur du Sommet.

Tenu de 9h00 à 17h00, ce forum a quatre sous-thèmes, à savoir: « L’insécurité en RDC, cas de l’Est » ; « L’immigration clandestine et ses conséquences« , « L’entrepreunariat des jeunes, vecteur du développement » ; et « Le rôle de la jeunesse dans la politique congolaise« .

« Initialement prévu à Kindu, le Sommet a été délocalisé à Goma suite aux problèmes de transport aérien », nous explique Gibron Irenge. Se voulant inclusives, ces assises ont connu la participation des associations des jeunes du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema. On y a également retrouvé des autorités provinciales, des représentants des organisations internationales, de la Monusco et du corps diplomatique« . Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter