Lutte contre le réchauffement climatique, le groupe scout Omega plante 80 arbres dans des écoles de Makala et Ngiri-Ngiri

Les scouts du groupe Omega de la paroisse protestante de la Communauté évangélique du Congo (CEC) Makala-Nkamba) ont planté 20 arbres dans des écoles de Makala et Ngiri-Ngiri, hier lundi 5 décembre. Cette activité s’est tenue dans le cadre du lancement des festivités du 30ème anniversaire de ce groupe d’encadrement des jeunes.

«Nous avons planté ce jour 20 arbres dans des écoles de deux communes, à savoir : Makala et Ngiri-Ngiri. Notre groupe scout a saisi cette opportunité pour sensibiliser les élèves et les enseignants à l’importance de l’arbre. Nous travaillons en collaboration avec les enseignants et leurs élèves afin qu’ils s’approprient ces arbres plantés, pour leur meilleure croissance», a déclaré Guéhazi Mayuku, le chef du groupe scout Omega.

Deux jours plus tôt, le samedi 3 décembre, ces disciples de Robert Baden-Powell se sont prêtés au même exercice dans 2 écoles de Makala et 4 de Ngiri-Ngiri. A cette occasion, ils ont planté 60 arbres.

La plantation d’arbres du matin a été suivie d’une conférence-débat l’après-midi, dans la commune de Ngiri-Ngiri, sur le thème : «Arbre producteur d’oxygène, purificateur d’air et source de vie». Cette conférence a été aussi organisée dans le cadre de la commémoration de la Journée nationale de l’arbre, célébrée le 5 décembre de chaque année.

Deux exposés ont permis aux scouts et autres participants d’être informés et formés sur plusieurs aspects autour de l’arbre, sa définition, son importance, son utilité, son impact sur l’environnement, sa législation, sa plantation…

Vivement une loi pour protéger l’arbre

Dans un exposé intitulé «Règlementation, textes en vigueur et les droits de l’arbre», Me Chicco Lutalamo Mavanga, avocat au barreau de Kinshasa, a expliqué à l’auditoire notamment les différents textes qui régissent l’arbre ainsi que les différents droits qui lui sont reconnus. Le code forestier, le code pénal congolais ont été passés au crible.

Le juriste a relévé que le Code forestier congolais parle plus de la forêt que de l’arbre. Nulle part, on ne parle de l’arbre pris isolement. L’arbre n’est pas protégé. La protection du code forestier ne se limite qu’aux forêts.

Dans sa présentation intitulée, «Biodiversité des écosystèmes, notions, enjeux et défis et comment planter un arbre», l’assistant Benjamin Baki Matondo a expliqué, avec force détails, divers concepts : biodiversité, écosystème… et aussi comment planter un arbre.

L’environnement à l’honneur pour les 30 ans

Pour célébrer ses trois décennies d’existence, le sroupe scout Omega a placé l’environnement au cœur des festivités avec le thème «Scoutisme face à l’environnement», qui sera exploité dans chaque activité des 30 ans. «Tout au long de l’année scoute 2022-2023, il n’y aura que des activités relatives au 30ème anniversaire. Parmi les activités, on cite: une marche de santé ; une exploration en vue de la célébration de la journée mondiale des forêts ; un atelier sur la biodiversité ; un match de football contre la Coopération allemande (GIZ). Enfin, 3 jours de célébration clôtureront les festivités des 30 ans», a précisé le n°1 des scouts du groupe Omega.

L’initiatrice «brebis douce» aux anges

Au nombre de personnes les plus heureuses figure sans nul doute, la cheffe Séraphine Bimangu, alias «Brebis douce», initiatrice de ce groupe. Cette dernière a rehaussé de sa présence cette rencontre. «J’éprouve une grande joie de voir que le travail commencé en 1993 continue jusqu’à ce jour», s’est-elle réjouie à Forum des As.

Pour rappel, les activités ont été organisées avec l’appui de la Coopération allemande (GIZ), au travers de son Programme de maintien de la biodiversité et gestion durable des forêts (BGF).

Membre de la Fédération des scouts du Congo (Fesco), le groupe scout Omega évolue au sein de l’Association provinciale des scouts de Kinshasa (ASK), au sein du district Kin-Centre. Celui-ci regroupe cinq communes : Bumbu, Kalamu, Kasa-Vubu, Makala et Ngiri-Ngiri. Aimé TUTI/CP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter