Jacques Kyabula, meilleur gouverneur de l’année 2022

I.Renseignements généraux

KYABULA meilleur Gouverneur de l’année 2022.

L’année 2022 qui touche à sa fin, a brillamment été marquée par trois gouverneurs qui se sont particulièrement distingués par leurs œuvres ô combien nécessaires à  l’amélioration des conditions de vie de la population. Il s’agit de Jacques Kyabula Katwe du Haut-Katanga, de Gentiny Ngobila de Kinshasa et de Fifi Masuka du Lualaba.

A leur actif, plusieurs accomplissements en 2022, ayant séduit les enquêtés qui leur ont attribué d’excellentes notes.

Jacques Kyabula Katwe du Haut-Katanga

Le gouverneur du Haut -Katanga est de la race des travailleurs silencieux qui savent allier vision et concrétisation. En 2022, Jacques Kyabula a été remuant dans tous les secteurs : des infrastructures au social en passant par la sécurité.

Dans le volet social, Kyabula a réussi l’exploit de stabiliser le prix du sac de maïs pendant deux ans. Ce, grâce à la politique de subvention en intrants pour un espace de 61 000 ha destiné à la culture du maïs. La politique a débouché sur la mise en place d’une minoterie locale.

Dans ce même volet, l’on attribue au gouverneur de nombreux projets ayant permis d’offrir de l’eau et de l’électricité aux populations à Sakania, à Kilobelobe, etc.

Le gouvernement provincial, sous l’impulsion de Jacques Kyabula, a octroyé des bourses d’études à 21 lauréats de l’Examen d’État 2021 dans le Haut-Katanga, partis poursuivre leurs études supérieures en Tunisie.

Dans le volet infrastructures, Jacques Kyabula a débordé d’initiatives: réhabilitation et modernisation du stade Kibasa Maliba, construction d’un gigantesque pont dans la commune de Panda à Likasi (grâce à la redevance minière), réhabilitation de la Route circulaire, réhabilitation du stade de football de Mokambo, remise de 8 engins de génie civil à l’Office des routes (OR) pour remettre en état les tronçons Kasomeno-Pweto et Kasongo-Kasenga, construction d’une école primaire au camp militaire de Buluo à Likasi, construction de l’immeuble de l’Institut supérieur des statistiques (ISS), construction du marché de Likasi, aménagement du rond-point Kachoma. La liste est loin d’être exhaustive pour la seule année 2022.

Dans le chapitre de la sécurité, Kyabula n’a pas été au repos pour réduire à néant le phénomène de banditisme urbain et des comportements inciviques dans le chef de certains motards.

Il les a traqués jusque dans leur dernier retranchement. Sa fière chandelle en matière de sécurité, c’est d’avoir réussi à arrêter et déférer devant la justice les 5 présumés assassins du Prophète Jérémie Monga, sauvagement tué.

Jacques Kyabula a fait parler de lui en 2022 pour la grande mobilisation à la marche de soutien aux FARDC et à leur commandant suprême, Félix Tshisekedi, engagés aux fronts pour défendre la patrie agressée par le Rwanda sous couvert des terroristes du M23.

Gentiny Ngobila de Kinshasa

« Un Kinshasa plus beau est possible « . Tel est le credo de Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa. Chaque jour qui passe, le gouv’ de Kinshasa pose des actes qui traduisent sa détermination à « redessiner le paysage urbain avec une touche écologique« .

Pour ce faire, il a poursuivi, en 2022, avec l’aménagement du parc qui s’étend de la 4ème à la 6ème rue le long du Petit Boulevard à Limete. La nature, le long du boulevard Lumumba, a laissé place à la verdure.

En 2022, Ngobila c’est aussi l’embellissement des abords du boulevard Lumumba à partir du marché de la Liberté jusqu’à l’aéroport international de N’Djili. Il y a fait pousser des encadrements pour les abords afin d’empêcher la population de vendre à même le sol le long de la chaussée.

A Ngobila, la République doit des lauriers pour avoir doté Kinshasa de la plus grande usine de recyclage des déchets en Afrique centrale en 2022.

A cela s’ajoute l’éclairage public désormais disponible sur l’avenue By-Pass, le long de son tronçon compris dans la commune de Mont-Ngafula, ainsi que dans la partie Est de la ville : du pont Matete au camp CETA.

S’agissant des infrastructures, le gouverneur Gentiny Ngobila s’est particulièrement distingué dans le volet route. Dans les annales, 2022 sera pour lui l’année au cours de laquelle il a lancé les travaux de construction et de modernisation des avenues Saïo (longues de 6Km) et Ngiri- Ngiri dans son axe compris entre Assosa et Libération ; ainsi que la réhabilitation de l’avenue Wangata en vue de « dégager l’avenue des Huileries« . Le gouv’ Ngobila continue également la construction de l’avenue Makanza à Ngiri-Ngiri et la route Elengesa qui traverse les communes de Kalamu, Ngiri-Ngiri, Makala et Bumbu.

En 2022, la route Kikwit a fait peau neuve après l’asphaltage du tronçon construit durant la 1ère phase des travaux. La seconde phase, déjà lancée, va bon train.

En plus de construire, Gentiny Ngobila a détruit les constructions anarchiques dans divers coins de Kinshasa, notamment au site du cimetière de Kinsuka, à Socopao dans la commune de Limete et à la gare de Kintambo. Dans ces deux derniers endroits, il a démoli en perspective du projet Metro-Kinben en cours de réalisation.

Fifi Masuka dU Lualaba

Elle est de la race des femmes qui font mentir l’adage selon lequel « Mwasi atongaka mboka te (entendez : la femme ne bâtit guère la ville« .

Depuis qu’elle est aux commandes, Fifi Masuka est en train de transformer le Lualaba. En 2022, elle n’a point dérogé à la règle.

Sa dernière prouesse en date: la validation à l’Assemblée provinciale d’un budget évalué à 1.488 milliard de francs congolais.

C’est avec ce budget qu’elle entend « finaliser les projets et focaliser notre gouvernance sur le social de la population« .

Fifi Masuka a relooké deux pavillons de la prison de Dilala à Kolwezi pour améliorer les conditions carcérales.

La détermination de Fifi Masuka d’intervenir significativement pour le social de la population a produit des fruits jusqu’au-delà de sa circonscription. Aux bénéfices des victimes de la dernière irruption volcanique de Nyiragongo, intervenue en mai 2021, Masuka a fait 120 maisons équipées, un terrain de basket, un marché, un poste de police, officiellement remis à la population début juillet dernier.

Dans la capitale de Lualaba, toutes les routes sont désormais marquées au sol et la plupart équipées des feux de signalisation pour prévenir des cas d’accidents de la circulation.

La sécurité étant une matière très importante aux yeux de Masuka, elle a doté le bourgmestre de la commune de Fungurume de trois véhicules neufs. Les Points

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter